Agevillage

Légionellose à Lyon

Situation toujours «préoccupante»


Partager :

Sur les 26 tours aéroréfrigérantes du nord-est de Lyon, soupçonnées d’être à l’origine de la maladie, 14 sont hors de cause. Les autres sont toujours en cours d’analyse.Une deuxième souche de contamination aurait été identifiée, les résultats définitifs sont attendus lundi. L’épidémie semble cependant être stoppée : pas de nouveau cas détecté depuis 4 jours. 34 personnes ont été infectées depuis le début du mois, 9 sont encore hospitalisées.A Caluire et Rillieux-la-Pape, les jets d’eau et les stations de lavage des voitures vont pouvoir reprendre leurs activités après nettoyage et désinfection.

Le bilan de l'épidémie de légionellose dans le nord-est de l'agglomération lyonnaise est resté inchangé à 34 malades, mais le ministre de l'Ecologie, Serge Lepeltier, a qualifié, mardi 17 mai, la situation de «préoccupante» lors d'une visite à Lyon.De premiers résultats d'analyses menées sur trois sites comportant des tours aéroréfrigérantes dans le nord-est de Lyon ont révélé la présence de colonies de légionelles, mais dans des quantités encore inconnues, a annoncé la préfecture du Rhône.Les autorités sanitaires attendent encore d'autres résultats, après des contrôles réalisés sur 18 sites comportant 37 tours aéroréfrigérantes, dans un périmètre de 13 communes du nord de Lyon et trois arrondissements de Lyon. Une soixantaine d'autres tours ont été recensées dans un périmètre élargi, a précisé la préfecture. «Les tours aéroréfrigérantes sont souvent à l'origine des contaminations», a indiqué M. Lepeltier, qui a élaboré en juin 2004 avec le ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy un plan destiné à réduire de moitié le nombre de cas de légionellose d'ici 2008.Plusieurs mesures ont été prises pour enrayer le développement de la maladie :Sur les communes de Caluire et de Rillieux :- Arrêt du fonctionnement des jets d’eau et cascades fonctionnant en circuit fermé, qu’ils se situent en milieu ouvert ou fermé.- Désinfection du réseau d’irrigation des 5 exploitations de maraîchage et d’horticulture du plateau de Rillieux et Caluire.- Les autres mesures de précaution décidées par le Préfet sont maintenues : - Un arrêté préfectoral interdisant le fonctionnement des stations de lavage de voitures sur les communes de Caluire et Rillieux-La-Pape a été pris.- Il a été demandé aux agriculteurs de la zone géographique concernée d’utiliser de l’eau potable pour l’arrosage, en attendant les résultats des prélèvements effectués dans les cuves d’eau.- Suspension de toute nouvelle mise en marche de tours aéro-réfrigérantes.- Pour les équipements déjà en service, réalisation sans délai, de leur nettoyage et de leur désinfection et remise en marche suspendue à une autorisation préfectorale.- Suspension de la brumisation des produits frais en magasinLe ministère de l'Ecologie a soumis les tours aéroréfrigérantes au régime des «installations classées» (dangereuses pour l'environnement), obligeant leurs exploitants à les déclarer et instaurant un contrôle mensuel. En 2004, 1.202 cas de légionellose ont été recensés en France, dont 138 mortels, a précisé le ministre.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -