Agevillage

Luc Broussy tire sa révérence


Partager :

Luc Broussy incarne 12 ans de développement du syndicat des maisons de retraite privées commerciales.12 ans de présence médiatique pour imposer ce secteur auprès des pouvoirs publics.Au lendemain du congrès de Lyon, il quitte le syndicat, la tête haute pour laisser sa place à Florence Arnaiz-Maumé, qui n'est autre que sa soeur.« Qu’allons nous devenir sans toi ? » interroge, un brin provocateur, un adhérent du SYNERPA.Luc Broussy, le surprend en affirmant « Pas de souci : toute structuresait très bien avancer et oublier ses dirigeants. Et de toute façon, sans l'équipe du syndicat, je n'aurai rien pu faire.Il aime à rappeler qu’en 1993, le petit syndicat qu’on lui a confié, comptait 80 adhérents, sans instance locale ou nationale, sans relais dans la presse.Il n’a pas hésité à « donner un coup de pieds dans la fourmilière », pour que les syndicats d’établissement s’unissent, avec le "mauvais caractère" qu'il se reconnaît.Douze ans plus tard, le Synerpa compte 1500 adhérents. Il est représenté dans les principales instances nationales, départementales…"Parce qu'il ne faut pas s'éterniser à un poste, et rester motivé", LucBroussy veut maintenant consacrer plus de temps au diplôme qu'il a créé à Science Po, au développement de son entreprise "EHPA Edition" (Le mensuel des maisons de retraite...) mais aussi "EHPA Conseil" (Schémas gérontologiques de départements...), pour "s'ouvrir aussi au secteur public", précise-t'il.Il se met aussi "en disponibilité pour les futures élections municipales de2007".



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -