Agevillage

Sante, assurance maladie, cnam

Tiers payant étendu à 2 millions de personnes


Partager :

L'assurance maladie et deux syndicats de médecins libéraux ont convenu d'étendre le tiers-payant (dispense d'avance de frais) aux quelque 2 millions de personnes dont les revenus excèdent de peu le plafond nécessaire pour bénéficier de la CMU.

Un accord d’extension des règles du tiers payant aux 2 millions et quelque de personnes dont les revenus excèdent de peu le plafond nécessaire pour bénéficier de la CMU a été négocié dans la nuit de jeudi 16 juin à vendredi 17 entre le directeur général de l'Union des caisses nationales d'assurance maladie (Uncam) Frédéric van Roekeghem et les présidents des deux syndicats signataires de la convention médicale, la CSMF, le SML. Le troisième syndicat signataire de la convention, Alliance, n'était pas présent, a indiqué le SML.«Le point le plus important, c'est que nous avons bouclé un dispositif de dispense d'avance de frais - le tiers payant - pour les assurés dont les revenus parmi les plus modestes, sont inférieurs à 15% au dessus du seuil nécessaire pour bénéficier de la Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire», a déclaré M. van Roekeghem, selon lequel «deux millions de personnes» sont concernées.«A compter du 1er janvier 2006, si elles s'inscrivent dans le cadre du parcours de soins coordonnés, c'est-à-dire soit des soins délivrés par leur médecin traitant, soit par leur médecin dit «correspondant», ces personnes pourront bénéficier d'une dispense d'avance de frais pour la part remboursée par l'assurance maladie obligatoire» (actuellement 70% de la consultation).En clair elles n'auront que la part complémentaire à payer (les 30% restant).



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -