Agevillage

Cnav (retraite) et aide à domicile

« Réorienter les aides ne signifie pas les réduire »


Partager :

Accusée par l’UNASSAD (associations d’aide à domicile) et l’UNCCAS (centres d’action sociale) d’une réduction drastique de ses moyen d’action sociale, la CNAV réoriente ses moyens pour mieux aider ses retraités.

Gravement mise en cause le 27 mai dernier par l’Unassad (la plus importante fédération d’associations d’aide à domicile) et l’Unccas (centres communaux d’action sociale) qui l’accusaient d’une « réduction drastique » de ses budgets, notamment pour les volumes d’heures d’aide à domicile en 2005, la Caisse nationale d’assurance a rappelé le 15 juin dans un communiqué :- que la création de la journée de solidarité vise à mobiliser des financements supplémentaires pour les personnes âgées dépendantes et pour les personnes handicapées. Ces moyens sont gérés par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) au profit des Conseils généraux.- qu’elle contribue au financement de la CNSA, sur son propre fonds d’action sociale, à hauteur de 38 millions d’euros (10,4% du budget d’intervention).- que si, une baisse du volume d’heures d’aide ménagère risque effectivement de toucher en 2005 les prestataires de services habituels. - 6,77% du volume d’heures consommées en 2004 - cette évolution est « progressivement » compensée par le financement de nouvelles formes d’aide (portage de repas, aide aux déplacements, télé-alarme, aménagement de l’habitat, hébergement temporaire, aide au retour à domicile après hospitalisation, etc.).- Au total, la CNAV, va maintenir à hauteur de 300 millions d'euros chaque année, sur la période 2005 à 2008, les financements qu’elle va accorder au profit de ses retraités pour les aider à demeurer à leur domicile. Parallèlement, la Caisse nationale va poursuivre son effort pour la modernisation et la création d’établissements et de structures d’accueil collectives pour personnes âgées à hauteur de 70 M€ chaque année.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -