Agevillage

Le député Leonetti suggère une journée de solidarité dans l'Education

… mais sans les enfants


Partager :

Le député UMP Jean Leonetti, président ducomité d'évaluation de la journée de solidarité, suggère que le lundi de Pentecôte reste férié dans l'Education nationale et préconise une journée de travailsupplémentaire dans l'année pour les enseignants mais sans la présence des enfants.

«Le principe (de la journée de solidarité) est bon. C'est le choix par défaut du lundi de Pentecôte travaillé, notamment dans les services publics et particulièrement l'Education nationale, qu'il faut revoir», a indiqué Jean Leonetti dans un entretien au Parisien /Aujourd'hui en France de jeudi 23 juin.Selon le député UMP des Alpes Maritimes, «ce jour pourrait être choisi pendant les vacances de la Toussaint ou deux demi-journées dans l'année». Le comité de suivi et d'évaluation de la première journée de solidarité en faveur des personnes dépendantes a été mis en place par l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Il doit remettre ses conclusions avant la fin du mois au successeur de M. Raffarin, Dominique de Villepin.Jean Leonetti a observé que le lundi de Pentecôte, retenu dans la loi «en absence d'accord», est devenu «la règle, essentiellement à cause de l'effet d'entraînement de l'Education nationale». «Il faut retrouver l'esprit de la loi et donner plus de souplesse», a-t-il estimé. Le comité de suivi a souhaité que «ce temps donné soit choisi. Par l'entreprise, pour qu'elle utilise ce temps pour une meilleure rentabilité. Pour les services publics dans le but de rendre un meilleur service au public. Pour les salariés aussi pour qu'ils ne soient pas pénalisés dans leur vie familiale».M. Leonetti a noté que «globalement la loi a été respectée» le jour du lundi de Pentecôte, «56% des salariés» ayant travaillé. «Pour autant, a-t-il dit, cette journée n'a pas été satisfaisante» et «50% des élèves ne sont pas allés à l'école». Il a affirmé que «selon les indicateurs, le 16 mai a rapporté 50% de ce que génère une journée normale travaillée».



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -