Agevillage

Le CNRPA rejette les ventes à la découpe

Pour le respect du droit au logement et de dignité des personnes âgées


Partager :

Le Comité National des retraités et Personnes âgées (CNRPA) réuni le 21 juin en session plénière a examiné le projet de loi voté en première lecture le 16 juin sur la « vente à la découpe » de biens immobiliers. Il conclut par le refus d'une issue du conflit d'intérêts, entre propriétaires et locataires âgés,qui implique le déracinement de ces derniers.Le phénomène purement spéculatif de vente d'immeubles appartement par appartement, dit "Vente à la découpe" touche bon nombre de personnes âgées aux revenusmodestes, habitant de grandes villes. La proposition qui leur est faite de rachat de l'appartement qu’elles louent se situe largement au dessus de leurs possibilités financières.D’autant qu’un emprunt immobilier n’est plus possible après 65 ans.Dans ces conditions, le CNRPA, qui comprend16 organisations représentatives des 13 millions de retraités, considère que le projet de loi actuel ne répond passuffisamment à ce problème de société parce qu’il n’assure pas la protection des personnes fragilisées.Le CNRPA soutient tous amendements et/ou propositions qui contiennent de réelles mesures de protection des personnes âgées, compte tenu de leurs ressources, et notamment des modalités qui leur évitent tout déracinement.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -