Agevillage

La FHF prône la reconnaissance des coopérations public-associatif sur le champ du handicap


Partager :

Le 1er juillet dernier, la FHF, forte de ses 2000 sites répartis en France, organisait une journée d'étude sur les coopérations des secteurs publics et associatifs pour la créations de places dans le domaine du handicap.Appuyé par la présence de Philippe Bas, ministre délégué aux personnes âgées et handicapées, le président de la FHF (Fédération Hospitalière de France), Claude Evin, a rappelé les raisons de cette mobilisation nationale voire régionale :
  • Considérer la création de lits et places financés par l'assurance maladie (solidarité nationale)
  • Mobiliser les "projets sans fondcier" des associations avec les "fonciers sans projets" du secteur public hospitalier et médico-social
  • Rapprocher les secteurs pour des projets de vie associés aux projets desoin dans un réseau de prise ne charge tout au long de la vie (accidents, accompagnements à domicle, ré-hospitalisations, mas, foyer, ehpad spécialisée...)
  • "Les valeurs d'un militantisme associatif impliqués se rapprochent des valeurs d'un service public moderne", selon Claude Evin.Les représentants des grandes associations du monde du handicap (APF, UNAPEI, UNAFTC, UNAFAM...)ont fourni les contacts locaux.Les participants de la journée ont d'ores et déjà noués des contacts pour imaginer des projets communs (GIP...)Retrouvez l'ensemble des présentations, discours... sur le site de laFHF



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -