Agevillage

L'hospitalisation privée et la canicule

8 000 lits à disposition en cas de forte chaleur


Partager :

La Federation de l’hospitalisation privée s’est engagée à mettre des lits à disposition en casde canicule

Le président de la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), Ken Danis, a déclaré s'être engagé «à mettre à disposition 8.000 lits en cas de canicule» car il estime que la FHP a «un devoir de service public», dans un entretien au Parisien paru mardi 12 juillet. «Nous nous engageons à mettre à disposition 8.000 lits dans nos cliniques médicales et chirurgicales en cas de canicule, avec les personnels médicaux et infirmiers nécessaires», a déclaré au quotidien le président de la FHP, ajoutant «nous faisons cette action car nous estimons que nous avons un devoir de service public».Cette offre qui correspond à «dix lits par clinique» pourrait être étendue «en cas de crise majeure», aux «140 cliniques psychiatriques» et aux «280 établissements de soins de suite, ce qui permettrait alors d'avoir 5.000 places en plus», indique la FHP qui déclare regrouper «1.300 cliniques françaises».La FHP prévoit un «dispositif souple«: ses «125 centres d'urgences» seront chargés de répartir les patients vers d'autres cliniques. «Il nous faudra seulement un délai de huit heures pour être opérationnel après le déclenchement de l'alerte canicule». Pour la FHP, si les patients «n'ont pas d'exigence particulière en matière d'hôtellerie ou de chambre à part, le prix ne sera pas supérieur à celui d'une hospitalisation». «Tout est pris en charge par l'Assurance maladie ou par la Couverture maladie universelle (CMU) s'ils n'ont pas la Sécurité sociale», ajoute Ken Danis.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -