Agevillage

Records de longévité

Mais quel âge a donc la doyenne du monde?


Partager :

La Néerlandaise Hendrikje van Andel-Schipper dont le décès à l'âge de 115 ans vient d'être annoncé, était recensée par le Livre Guinness des records en tant que "doyenne du monde". Pourtant, en date du 30 août 2005, le quotidien France soir faitle portrait de Cruz Hernandez, une salvadorienne de 127 ans.L'établissement hollandais où vivait Hendrikje van Andel-Schipper précise que la vieille dame qui avait fêté son 115ème anniversaire le 29 juin dernier était en bonne santé : "Elle est décédée paisiblement pendant son sommeil." Madame Van Andel-Schipper avait semble t-il, toujours une bonne mémoire, était vive d’esprit, avait une pression sanguine idéale et un rythme cardiaque régulier.La vieille dame avait décidé de faire don de son corps à la science. Un chercheur de l'université de Groningen va donc tenter de démontrer que l’on peut vieillir sans pour autant souffrir de maladies. Il prévoit dans cet objectif de mener de nombreuses expéreiences sur plusieurs organes : cœur, cerveau, système nerveux...Au delà de son grand-âge, Madame Van Andel-Schipper était aussi connue pour être la plus ancienne fan du club de football de l’Ajax Amsterdam. Des représentants de l’équipe étaient venus lui rendre visite l'an dernier.Cruz Hernandez, selon son certificat de baptème serait née le 3 mai 1878. "Plus âgée que la monnaie, l'hymne et le drapeau de sa patrie", cettesalvadorienne devrait donc remplacer la hollandaise décédée, dans le Livre desrecords.Sage femme de métier -avant d'être femme sage-, Cruz Fernandez a donné vie à des centaines d'enfants, jusqu'à 124 ans(elle n'était plus en mesure, alors, de couper le cordon). Elle est particulièrement fière d'avoir mis au monde la plupart de ses 178 descendants (13 enfants, 60 petits enfants, 85 arrière petits enfants et 20 arrière arrière petits enfants.Le quotidien précise qu'on raconte "au village" qu'il suffisait que Cruz appose ses mains sur le ventre des futures mères pour que le bébé sorte. Sa vocation lui aurait été transmise par sa grand-mère, morte aussi à l'âge de 120 ans.Je ne me suis jamais baignée les jours de nouvelle lune" . C'estun des secrets de longévité qu'indique la vieille dame qui a aussi ses habitudes : de la bière, des oeufs et un petit cigarillo de temps en temps. Mais surtout Cruz Hernandez présente l'originalité de passer trois jours éveillée et de dormir l'intégralité du quatrième. "Mon unique maladie est d'être un peu rouillée" dirait Cruz Hernandez au médecins qui viennet la voir.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -