Agevillage

Activités physiques et conseils pour éviter les chutes

Préserver vos organes des sens


Partager :

Les équipes de "Respiration", Siel Bleu précisent qu'avoir une activité physique ne signifie pas forcément faire des exercices compliqués de gymnastique : "c'est avant tout bouger suffisamment et choisir des activités faciles à intégrer dans votre quotidien. "

Soigner la vue et l'ouïe pour ne pas tomber

Les gens qui ne voient pas bien risquent davantage de tomber. Portez toujours les lunettes adaptéesà votre activité (il est très dangereux de porter vos lunettes de lecture pour marcher !).

Les problèmes auditifs peuvent aussi être à l'origine d'une chute. Voici un exercice simple permettant de voir et de prévoir autour de soi :

1) Marcher en avant, en arrière et latéralement en regardant à l'horizontale.

2) Puis prolonger l'exercice à l'arrêt en fixant alternativement des yeux le plafond, le sol, à droite et à gauche sans bouger la tête.

Attention : évitez de faire cet exercice seul, car il peut entraîner des vertiges et une chute.

Conseils :
- Gardez un appui proche.
- Faites vérifier votre vue et votre ouïe régulièrement. Si vous avez besoin de lunettes ou d'un appareil auditif, portez-les!

Un bon moment pour s'entraîner régulièrement

Il y a également des moments privilégiés pour la pratique et notamment le lever. En effet, quelques étirements et assouplissements permettent de bien commencer la journée, mais aussi d'éviter la chute due au passage trop rapide de la position couchée à la position debout (des troubles peuvent apparaître immédiatemment ou peu de temps après s'être levé et sont dus au manque d'apport sanguin au niveau cérébral).

Faire quelques exercices de réveil musculaire et se lever progressivement doivent ainsi permettre de réduire considérablement le risque de chute.

Etirements allongé dans le lit : faites de grands cercles avec un bras (vers le haut, le bas, sur les côtés) puis avec l'autre. Ensuite, mobilisez vos jambes par des montées alternatives droite et gauche, jambe droite et jambe pliée.

Attention : ne cherchez pas une amplitude trop grande et ne travaillez jamais en extension maximum (bloquer le genoux ou le coude peut provoquer une détérioration de l'articulation).

Conseils :
- L'important n'est pas tant dans l'intensité ou la difficulté des activités mais dans leur régularité.

Ainsi pour chaque exercice musculaire, c'est la répétition des mouvements qui compte. On peut par exemple commencer par une série de 10 mouvements par jour pendant un mois, puis progressivement passer à deux puis à trois séries de 10.

- Même en pleine nuit ne vous levez pas trop vite, allumez la lumière et prévoyez un verre d'eau sur la table de nuit pour ne pas avoir à vous lever.



mis à jour le

LIRE AUSSI

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -