Agevillage

Alzheimer

Un antioxydant présent dans le thé vert aurait un effet préventif


Partager :

Un antioxydant présent dans le thé vert aurait des propriétés protectrices contre le cancer et la maladie d'Alzheimer

Un composé présent dans le thé vert aurait un effet préventif contre la détérioration du cerveau chez des souris modèles de la maladie d'Alzheimer, selon une étude américaine publiée dans le Journal of Neuroscience.La maladie d'Alzheimer se caractérise par des dépôts dans le cerveau de plaques séniles constituées de peptides béta-amyloïdes. Des études récentes ont déjà suggéré le rôle des flavonoïdes du thé vert dans la prévention et le traitement de plusieurs maladies neurodégénératives.Le rôle protecteur du polyphénol majoritaire du thé vert, l'EGCG (gallate-3-épigallocatéchine), contre certains cancers a déjà été suggéré dans plusieurs études.Les chercheurs de l'université de Floride du sud ont démontré que l'EGCG réduisait la production de peptides béta-amyloïdes dans des neurones cultivés de souris. Par ailleurs, leurs résultats ont été confirmés sur des souris transgéniques modèles de la pathologie d'Alzheimer traitées avec de l'EGCG, chez lesquelles une forte diminution du nombre de peptides béta-amyloïdes et des plaques séniles a été constatée.Dans l'hypothèse où la pathologie des modèles de souris est représentative de la pathologie humaine, ces résultats suggèrent que des compléments alimentaires contenant le polyphénol du thé vert pourraient être utilisés dans le traitement préventif de la maladie d'Alzheimer.Néanmoins, boire du thé vert seul n'aurait pas d'effet bénéfique en raison de la présence d'autres flavonoïdes bloquant l'action de l'EGCG.(Journal of Neuroscience, 21 septembre 2005, vol. 25 n°38, p.8807-8814)



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -