Agevillage

Franchise de 18 euros

Réactions


Partager :

Unaf : vers «une protection sociale à deux vitesse»

- L'Union nationale des associations familiales (Unaf) a estimé vendredi que la franchise de 18 euros par acte médical d'un montant supérieur à 91 euros représenterait un risque de «protection sociale à deux vitesses».«La multiplication de ces franchises constitue une réelle menace pour l'accès aux soins des plus démunis et risque de conduire à une protection sociale à deux vitesses remettant ainsi en cause son principe originel d'universalité», a écrit dans un communiqué l'Unaf, qui représente les familles dans les organismes de sécurité sociale (assurance maladie, allocations familiales...)

Mutualité : vers des hausses de cotisations des assurés

Le président de la Mutualité française, Jean-Pierre Davant, a affirmé que le projet du gouvernement d'instaurer une franchise de 18 euros sur les actes médicaux de plus de 91 EUR va «immanquablement se traduire par des hausses de cotisations» des assurés aux complémentaires santé.Les patients qui subissent des actes médicaux d'un montant supérieur à 91 euros devront désormais acquitter un reste à charge de 18 euros, selon le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2006. «Se faire opérer, ce n'est pas un choix, ce n'est pas un petit risque, c'est même un risque médical important. Donc les mutuelles ne peuvent pas ne pas rembourser ce ticket modérateur, elles sont obligées de suivre», a déclaré M.Davant.

  • Voir aussi l'article : la réaction négative du CNRPA


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -