Agevillage

Révolte fiscale en Grande Bretagne

Une retraitée incarcérée pour avoir refusé de payer des impôts en hausse


Partager :

Une retraitée britannique de 73 ans a été incarcérée lundi 26 septembre, pour avoir refusé de payer la «council tax», les impôts locaux, au motif que ceux-ci ont augmenté plus vite que sa pension de retraite. Sylvia Hardy a été condamnée à sept jours de prison car elle ne voulait pas payer les 63,71 livres (93,65 euros) d'arriérés qu'elle devait à sa commune. Elle a expliqué qu'elle refusait la hausse de 50% en dix ans des impôts locaux quand sa pension de retraite n'a été revalorisée que de 1,7% par an, soit moins que l'inflation. «Si chacun payait ses dettes en fonction de ce qu'il considérait comme étant approprié, ce pays basculerait dans l'anarchie», a estimé le juge Louis Crowden, du tribunal d'Exeter, dans le Devon (sud-ouest de l'Angleterre). Le verdict a été accueilli par des huées dans l'audience des partisans de Mme Hardy, membres du Forum d'action des retraités du Devon.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -