Agevillage

Semaine bleue 2005

Quatres initiatives intergénérationnelles primées


Partager :

Le ministre des personnes âgées, des personnes handicapées et de la famille, Philippe Bas, a remis les prix de la semaine Bleue 2005, le 20 octobre au ministère de la santé.Il s'est exprimé sur la place, le rôle des plus âgées ainsi que sur la politique vieillesse du gouvernement."Pourquoi cette compassion envers les vieux ? s'est-il interrogé."Ils ne font pas que recevoir de l'argent."Ils donnent aussi, aux autres générations, à leurs anciens. Cessons d'avoir une vision infantilisante.""Il faut une politique du vieillissement qui soit une politique de la longévité, a-t-il poursuivi, "qui reconnaisse tous les âges de la vie, dans la recherche du bonheur et le maintien de la dignité."Le ministre a lancé le nouveau thème 2006/2007 de la semaine Bleue est qui est>> Et si l'on parlait avec...>> Et si l'on écoutait les vieux, les plus âgés.Créée il y a 53 ans, la semaine bleue se déroule chaque année la troisième semaine d’octobre. La semaine 2005 (du 17 au 23 octobre) a été l’occasion de valoriser les initiatives qui tout au long de l’année favorisent le liens entre les génération, contribuent à changer le regard sur la vieillesse et visent à préserver aux personnes âgées dans la société la place qui leur revient de fait.Quatre projets de manifestations organisées à l’échelon d’un département, d’un canton, d’une commune ou d’un établissement ont été récompensés par le ministre, la FNG et le magazine Notre temps.Ces quatre actions ont été choisies parmi 84 initiatives sur le thème « Et si on parlait des vieux ! ».
  • Prix intergénérations du Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille. (4000€)-
  • Allez Mamy, tu peux !Les enfants d'une classe élémentaire créent des marionnettes colorées, et les présentent à des résidents de trois maisons de retraite. Après les premiers échanges, les premiers jeux en communs. Petit à petit, les marionnettesprennent vie dans une histoire créée, racontée et animée par les résidents desmaisons de retraite. Les rencontres et l'avancée du projet sont filmées. Des mamies conteuses s'investissent, les dialoguent se nouent, l'entraide se met en place, une résidente apprend à lire avant d'apprendre son rôle, et les spectacles se montent.Intermarionnette – M. Ventro Kiossev : 03 80 72 41 27
  • Grand prix de la Fondation de France. (3800€)-
  • Ensemble, vivre et vieillir au village Le village s'appelle La Force, et c'est déjà toute une histoire… Il compte 2412 habitants, et 344 de ses vieux vivent à la Fondation John Bost. Comment mieuxvieillir au village ? En faisant voyager les mots, en dévorant les histoires, en écoutant les couleurs du temps. Tout le village s'y est mis. Les petits, lesvieux et la bibliothèque mettent en mots et en bouche l'histoire du "petit bonhomme en paind'épices". Des bénévoles font la lecture au domicile des vieux. Le club de photos illustre la parole des anciens dans un DVD. Les vieux du village se racontent dans un recueil d'écrits : "couleurs du temps", mis en images par le club dedessin. La Force est un village solidaire, à visiter en semaine Bleue.Association "Ensemble, vivre et vieillir au village" – Mme Dominique Gibouin – 05 53 58 17 24 ou 06 14 21 45 55

  • Deuxième prix de la Fondation de France. (3050€)
  • Paroles et soupières"Pour moi, ce sera une soupe gazinière, un bol à oreilles, et une boite de conserve de mots d'amours !" Des paroles autour d'une soupe fumante, voilà qui rappelle quelques veillées anciennes… Oui, mais… quand le baladeur vous est servi avec la soupe, quand les serveurs aux cheveux gris déambulent, c'est que le cabaret encyclopédique s'en mêle ! Pour organiser une soirée cabaret inter-générationnelle, les vieux ont répété leur "service de mots" dans un atelierthéâtre, et enregistré des histoires. Les tabliers, les nappes et les costumes ont été réalisés dans l'atelier couture,les bols de soupe sont des créations de l'atelier poterie, et les recettes des délices fumants ont été minutieusement testées et approuvées dans l'atelier cuisine.Cie Drôle d'Hydraule – Joséphine et Nicolas DAVID – 02 43 95 80 04
  • Prix Notre temps – Bayard Presse. (2290€)
  • Renouvelez la photo de famille!Vous habitez le 8ème arrondissement de Lyon ? Votre famille compte un membre de plus de 80 ans ? Parfait ! Décrochez votre téléphone, et organisez un bon repas de famille, avec au moins 2 générations réunies. Cherchezensemble dans la mémoire et l'histoire de votre famille l'objet qui symbolise le mieux le lien qui vous unit, vous tous autour de la table. Un objet qui parle d'un métier, d'une passion, de valeurs qui vous sont chères… Vous avez trouvé ? Rendez-vous vite dans les maisons de retraite résidence chalumeaux, résidence Caritas, ou à l'association les petits frères des pauvres de l'arrondissement. Vous allez rencontrer des professionnels qui vous aideront à mettre en scène une nouvelle photo de famille ! Qui sait, votre portrait de famille fera peut-être partie de ceux exposés à la mairie d'arrondissement pendant la semaine Bleue. Peut-être même en ferez-vous une carte de bonne année 2006 !Les petits frères des pauvres du 8e arrdt de Lyon – Estelle Dhur – 04 72 78 52 52En savoir plus sur la semaine bleue sur le site de l'UNIOPPS



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -