Agevillage

Interview d'Arnaud Richard, directeur associé du site Chez-vous.com le portail des services à domicile


Partager :

Arnaud Richard, fondateur du site : www.chez-vous.comEn sept ans d'existence, le portail des services à domicile : www.chez-vous.com a vu le marché évoluer.Trois questions à son directeur associé : Arnaud Richard

Quelles sont les tendances de ces services ?

Arnaud Richard : nous avons vu arriver sur le marché français des marques importantes à vocation nationale qui se sont installées sur le secteur de l'aide aux devoirs (Acadomia), du soutien scolaire mais aussi de l'entretien de la maison, du ménage (menage.fr).A côté des acteurs associatifs traditionnels (UNASSAD, ADMR, Adessa...), nous voyons s'installer des entrepreneurs privés via des franchisés (ADAPT), via des réseaux d'agences de proximité (DomiDom, ADOM...).Ce métier des services à domicile reste un métier d'hommes et de femmes de terrain.Quand une demande de services arrive, il faut l'évaluer et régulièrement effectuer une visite au domicile pour valider le devis à proposer.Ces nouvelles entreprises à vocation commerciale ont un syndicat le SESP : syndicat national des services à la personne.

Voulez-vous décrire le portail www.chez-vous.com

Arnaud Richard : Les internautes de www.chez-vous.com sont plutôt des personnes actives qui ont besoin d'une aide logistique régulière ou ponctuelle : ménage, repassage, jardinnage, chef à domicile, aide aux devoirs...Nous sommes aussi en lien avec Agevillage.com pour les services au grand âge.Nous atteignons 70 000 visiteurs uniques par mois en septembre 2005.Il faut centraliser sur un portail d'informations l'ensemble des données nécessaires à la compréhension des services à domicile.Qui sont-ils (emplois directs, services mandataires, prestataires) ? Comment s'adresser à eux ? Comment les rémunérer ? A quelles aides a-t-on droit ?Quand il faut 14 heures pour trouver un service (téléphone, annuaire...), sur www.chez-vous.com cette recherche s'effectue en deux clics.Nous référençons ainsi toutes les associations, les réseaux, les franchises, les TPE (très petites entreprises de moins de 10 salariés), les PME et les agences d'intérim.Nous sommes en train de lancer un chéquier des services à domicile distribué à la sortie des métros parisiens avec un choix d'offres de services : aides à domicile, cours de langues, gardes d'enfants, gym à domicile...

Que pensez-vous de la position gouvernementale autour des services à la personne ?

Arnaud Richard : le lancement opérationnel de l'Agence Nationale des Services à la Personne va dynamiser ce secteur. Les enseignes nationales sont encore à définir et à articuler avec les acteurs de terrain, mais leur dynamique de communication ne pourra qu'accélérer la demande de services.Le CESU (Chèque emploi service universel) est très attendu, même s'il ne doit pas enrayer les habitudes déjà prises avec les acteurs actuels comme le "chèque emploi service".Ces nouvelles enseignes, ces nouveaux modes de financement devraient impulser une saine concurrence entre les acteurs de terrain pour améliorer la qualité des services, avec à la clé une revalorisation des métiers de l'aide à domicile.Rendez-vous sur www.chez-vous.com



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -