Agevillage

Rôle de l'Etat et solidarité entre les générations

L'appel de huit vieux en colère


Partager :

Ils sont au minimum septuagénaires‚ et dégagés des obligations de réserve ou d'une ambition qui freineraient leurliberté de parole et de revendication. Huit vieux "émérites" en colère, constatent l'obsolescence du mode d'organisation de la société française et incitent à repenser l'Etat pour une redistribution plus efficace.L'abbé Pierre‚ les professeurs Françoise Héritier‚ Jean Delumeau‚ Edgar Morin‚Albert Memmi‚ Albert Jacquard‚ Maurice Tubiana‚ ont signé avec Denis Clair (Mouvement des seniors) "un appel de huit vieux en colère".C'est sur le mode générationnel qu'ils situent leur texte commun : "Les jeunesrevendiquent leur âge ou on le revendique pour eux. Pourquoi redouterions–nousde qualifier le nôtre ?".Face à l'urgence des défis économique, démographique et d'expression politique, les auteurs de l'appel invitent à repenser la France. Le clivage entre partisde gauche ou de droite auxquels ils ont appartenu est selon eux totalement dépassé et représente des entraves. Ils contestent la rigidité et le manque de modernité de la France. La colère de ces huit vieux se porte sur le nucléaire militaire, expression d'une nation corcardière, sur l'arrogance de la justice, surle manque d'imagination des syndicats, sur l'ambition effréné des hommes politiques, sur le système social qu'ils estiment équitable mais inefficace.Le journal l'Express vient de publier cet appel en exclusivité dans son édition du 27 octobre 2005.Pour en découvrir le texte intégral



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -