Agevillage

Social – dépendance - vieillesse

350 millions d’euros en 2006 pour rénover 100.000 places en maison de retraite


Partager :

Dans une interview au Parisien, Philippe Bas, ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille, annonce un plan de rénovation des maisons de retraite à hauteur d’un demi milliard d’euros. 350 millions pour les personnes âgées, et 150 millions pour les handicapés

Un plan de rénovation des maisons de retraites les plus anciennes, concernant 100.000 places, bénéficiera en 2006 d’une enveloppe de 500 millions d’euros, « soit un décuplement de l’effort par rapport à 2005 », a annoncé Philippe Bas dans une interview au Parisien.Le ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille évoque « un plan de rénovation sans précédent » (mise aux normes de sécurité, équipement en sanitaires modernes, travaux d’accessibilité) qui « portera sur les établissements les plus anciens, notamment beaucoup de logement foyers ».Le plan sera doté d’ «un budget de 500 millions d’euros pour 2006 », indique le ministre qui précise: « En un an, ces crédits représentent presque le double des 278 millions d’euros dépensés par l’Etat ces cinq dernières années pour la rénovation. Ce décuplement de l’effort par rapport à 2005 doit nous permettre de rénover 100.000 places, à raison de 350 millions d’euros pour les maisons de retraite, mais aussi à hauteur de 150 millions d’euros pour les centres médicaux-sociaux accueillants des personnes handicapées ».M. Bas indique que « dès le mois de décembre, les établissements seront invités à déposer leur dossier auprès des Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (DDASS)". Selon le ministre, « les 500 millions d’euros sont financés grâce aux réserves 2004-2005 de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), créée au début 2004. Pour 2006, la CNSA dispose d’un budget de 13,9 milliards d’euros, dont 2,2 milliards proviennent de la journée de solidarité », dont la date relève désormais du libre choix des entreprises et des administrations.Le ministre affirme que l’effort de rénovation entrepris « va créer un effet de levier important puisque les départements mais aussi les caisses d’assurance maladie pourront y participer ». «Grâce au plan, les maisons de retraite, où nous aurons par ailleurs créé 20.000 places d’ici la fin 2007, pourront rénover leurs locaux sans majorer le prix de journée », souligne enfin le ministre.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -