Agevillage

Sondage : les français en mal de soins à domicile

88% des Français sont favorables au soin à domicile


Partager :

Le syndicat professionnel de l’industrie des Dispositifs de Soins Médicaux : Appamed, a commandité à la SOFRES un sondage sur les Les français et les soins à domicile.Résultats de ce sondage téléphonique, les 13 et 14 septembre 2005, sur 1000 personnes (méthode des quotas) :
  • 88% des Français ont une très ou assez bonne opinion du soin à domicile.
  • 70% préféreraient être soignés à domicile plutôt qu’à l’hôpital en cas de maladie ou d’accident,
  • 81% en cas de troubles liés au grand âge ou à la dépendance
  • Difficile recours des soins à domicile

    APAMED regrette que les soins à domicile ne progressent que lentement.Les raisons invoquées :- discontinuité des soins,- inégalité d’accès aux produits selon que le patient se trouve à l’hôpital ou à la ville,- faible nombre de lits d’hospitalisation à domicile (HAD)- absence de coordinateur régional des soins à domicileLe syndicat estime "qu’une meilleure continuité des soins entre l’hôpital et le domicile est susceptible de générer des économies significatives pour l’Assurance Maladie"

    Problème d'accès aux soins à domicile

    Dans ce contexte, le syndicat déplore le " réexamen des conditions de remboursements de nombreux produits de santé utilisés à domicile : traitements des plaies, bandes et orthèses de contention, orthèses des membres supérieurs, matériel d’injection du diabétique."Ces industriels espèrent interpeller l'Etat pour qu'il réoriente ses évolutions budgétaires vers une meilleure organisation du système de soins (augmentation des lits d'HAD...).Nous sommes en effet en plein débat sur le projet de loi de finance de la sécurité sociale (PLFSS).



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -