Agevillage

Pr Pfizenmeyer : vers un plan Gériatrie 2006


Partager :

Lors des révolté devant l’incurie des soins apportés aux plus âgés.Les politiques, les décideurs publiques nationaux, lui ont demandé de les aider.
  • Les aider à faire évoluer les consciences, auprès du grand public, mais aussi « des élus qui préfèrent un hôpital plutôt qu’une maison de retraite sur leur commune »
  • Les aider à faire évoluer les pratiques au sein du corps médical.
  • Car la gériatrie, les soins aux plus âgés ne sont pas encore considérés par bon nombre de médecins, comme des spécificités « nobles ». L’Hyper technicité, l’hyperspécialisation des actes et la reconnaissance de leur efficacité dessert la gériatrie naturellement pluridisciplinaire car les patients vivent généralement avec 6 à 7 pathologies.

    Une prise de conscience effective

    Selon le Pr Pfizenmeyer, la DHOS (Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins) dirigée par M.Casteix, a vraiment décidé de positionner le malade âgé au cœur de ses priorités. Il l’avait affirmer lors de la journée d’étude sur les USLD dernièrement.La DHOS a donc confié aux professeurs Pfizenmeyer, Jeandel, à messieurs Deroubaix et Vigouroux, directeurs de CHU, la mission de lui proposer un plan gériatrie pour 200- qui reprendrait les plans actuels inachevés et les complèterait des besoins analysés.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -