Agevillage

Médecin traitant

Le patient pourra consulter un jeune médecin en sus du medecin traitant


Partager :

La loi permet aux patients de ne pas être pénalisés financièrement s’ils consultent, sans passer par le médecin traitant, un jeune médecin pendant les cinq premières années suivant son installation.

Le décret d’application permettant aux malades de consulter un médecin nouvellement installé est paru mardi 3 janvier au Journal Officiel (JO). Selon ce décret, les patients ne seront pas pénalisés financièrement en cas de « consultations assurées ou prescrites par un médecin généraliste installé pour la première fois en exercice libéral, ou par un médecin qui s’installe » dans une zone sous-médicalisée, pendant les cinq premières années suivant son installation.Le ministre de la Santé Xavier Bertrand avait indiqué le 29 juin qu’il s’agissait d’une « question de bon sens, car nous avons besoin d’encourager les vocations pour devenir médecin et nous avons également besoin d’avoir des médecins partout sur le territoire » .Etudiants en médecine et jeunes médecins exprimaient en effet leur inquiétude d’être pénalisés par le nouveau dispositif du médecin traitant, faute de s’être déjà constitués une « patientèle » .Le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) a salué dans un communiqué la parution de ce décret, qui « instaure une mesure de protection des médecins en cours d’installation » . Le SNJMG a toutefois « demandé à la Sécurité sociale de lancer des campagnes d’information auprès des patients pour les avertir qu’ils ne seront pas pénalisés s’ils consultent un jeune installé, qu’ils aient ou non choisi unautre médecin comme médecin traitant » .



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -