Agevillage

Papy Boom

Le nombre de retraités en forte hausse en 2004 du fait des départs anticipés


Partager :

- Le nombre de retraités, qui a atteint 13,4 millions le 31 décembre 2004, a connu cette année-là une forte hausse du fait des nouveaux dispositifs de départ anticipé avant 60 ans instaurés par la réforme des retraites et utilisés par 154.000 personnes.

«En 2004, le nombre de retraités a été estimé à 13,4 millions, y compris ceux percevant une pension de réversion (veuvage)», indique une étude publiée lundi 9 janvier par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees, ministère des Affaires sociales). Fin 2003, les retraités étaient 13,2 millions (et 12,5 millions fin 2000).Le nombre de nouveaux retraités à la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav, salariés du privé) a atteint 595.000 en 2004, soit une hausse de 28% par rapport à 2003 (467.000), alors que l'augmentation avait été de 1,4% entre 2002 et 2003. La plus forte évolution (+43%) est relevée à la Cancava (artisans). Selon la Drees, ces hausses sont liées aux nouveaux dispositifs de départ anticipé avant 60 ans introduits par la réforme des retraites d'août 2003.La loi Fillon permet en effet aux salariés du privé ayant commencé leur activité avant l'âge de 15, 16 ou 17 ans de bénéficier d'un droit anticipé à la retraite, ouvert à 56, 57, 58 ou 59 ans selon qu'ils peuvent justifier une durée cotisée de 42, 41 ou 40 années. Au total, 154.000 personnes ont ainsi utilisé cette possibilité en 2004, relève la Drees. Ces départs anticipés ont également influé sur les montants des pensions. «La part importante d'hommes parmi les nouveaux retraités tire la pension moyenne de ses liquidants (retraités ayant reçu un premier versement au cours de l'année 2004, ndlr) vers le haut», remarque la Drees.«Il en résulte un écart accru, de l'ordre de 18%, contre 9% sur la période 1998-2003, entre la pension des nouveaux liquidants et celle de la moyenne des retraités», explique la Drees.Pour les régimes publics, l'entrée en vigueur des départs anticipés pour les carrières précoces n'a eu lieu qu'à partir de 2005, alors même que divers dispositifs antérieurs de départs anticipés venaient à expiration.«Après deux hausses sensibles en 2002 (+14%) et surtout en 2003 (+46%), le nombre de liquidants de la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNARCL) a ainsi diminué de 42% entre 2003 et 2004» pour atteindre 550.000 pensionnés, remarque la Drees. De même, parmi les régimes spéciaux, la Caisse nationale des industries électriques et gazières «enregistre un recul de 47% du nombre de ses liquidants, passés de 4.957 en 2003 à 2.632 en 2004», selon la Drees.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -