Agevillage

Chutes et nouvelles technologies

Une montre pour détecter et alerter


Partager :

Pour une personne handicapée ou âgée, la chute est un événement traumatisant. Pour éviter les conséquences liées aux chutes, des initiatives technologiques se développent. En liaison avecle CHRU de Montpellier, une start-up nimoise vient de mettre au point une « nouvelle » montre capable d’analyser les mouvements de celui qui la porte et, en cas de chute, d’identifier et de le localiser.Le dispositif permet de rassurer le porteur sur le plan psychologique. Une fois tombée, si la personne ne peut se relever, elle risque d’être victime d’hypothermie ou de complications rénales. Il importe, alors, que des soignantsinterviennent rapidement.La technique inédite utilisée dans ce bracelet-montre est directement héritée de la recherche spatiale. Elle présente un système complexe de capteurs accelérométriques explique un des responsable de la société Data Health System (DHS)qui vient d’en déposer le brevet d’exploitation.Le Professeur Claude Jeandel, responsable du Centre Antonin Balmes de prévention et de traitement des maladies du vieillissement au CHRU de Montpellier où ont été menées les recherches établissant scientifiquement et sans ambiguïté possible la signature cinétique de la chute estime qu’en établissement, ce dispositif va améliorer sensiblement la qualité des soins.Trente patients et/ou résidents du centre Antonin Balmes et d’une maison de retraite du Centre d’action sociale de la Ville de Paris vont être équipés, à titre de test de la montre DHS afin que soient analysés les systèmes de réseau d’information chargé de tracer le signal d’alerte.Après cette expérience, il est prévu que le dispositif soit commercialisé dansles maisons de retraite, au cours du printemps 2006 et auprès du grand public en 2008.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -