Agevillage

Prestation handicap

FO vigilant sur le principe d'égalité de traitement


Partager :

Le syndicat Force Ouvrière entend rester vigilant sur l’égalité de traitement au sujet de laprestation handicap

Le syndicat Force ouvrière (FO) a indiqué mercredi 25 janvier qu'il restait «vigilant»sur «l'égalité de traitement»de toutes les personnes handicapées dans l'accès à la nouvelle prestation de compensation du handicap en place depuis le 1er janvier. FO plaide pour une «convention unique»entre les départements (qui examinent les demandes) et la Caisse nationale de la solidarité pour l'autonomie (CNSA, qui finance en partie la nouvelle prestation). Pour le syndicat, cette convention doit notamment préciser «les différents délais de procédure d'examen des dossiers». «Dans un tel contexte de décentralisation, ces conventions sont le seul moyen d'offrir une grille de lecture commune qui permettra de mesurer la qualité des politiques mises en oeuvre», estime FO. La prestation de compensation du handicap, qui doit bénéficier à au moins 88.000 personnes, est universelle (attribuée sans condition de ressources) et individualisée. D'un montant variable, elle doit servir à financer des aides humaines (par exemple, un forfait de 50 heures par mois est prévu pour les non-voyants, soit 551 euros), ou des aides techniques (aménagement du domicile ou d'un véhicule).La CNSA est alimentée en partie par le produit de la «Journée de solidarité», que les syndicats dénoncent comme un jour de travail supplémentaire non rémunéré.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -