Agevillage

La maladie d'Alzheimer

Une étude affirme que cette affection est très majoritairement d'origine génétique


Partager :

Une étude sur les jumeaux affirme que la maladie d’Alzheimer est d‘origine génétique

- La maladie d'Alzheimer trouve, pour au moins 80%des cas, ses racines dans le patrimoine génétique, a affirmé lundi 6 février une université américaine, en publiant une étude menée sur près de 12.000 paires de jumeaux.Cette étude dirigée par un professeur de l'Université de Californie du sud à Los Angeles (USC), Margaret Gatz, à laquelle ont participé des chercheurs de plusieurs universités suédoises et américaines, met en doute l'existence d'une forme d'Alzheimer due à l'environnement.«Ce que nous avons fait, c'est examiner les cas de gens qu'on aurait auparavant décrits comme (devant leur maladie à des facteurs environnementaux), et vérifié l'importance des facteurs génétiques... et nous avons découvert que l'influence de ces facteurs génétiques était extrêmement importante», a déclaré Mme Gatz. «Cela semble vouloir dire qu'il y a une cause génétique» à la maladie, a-t-elle ajouté, précisant toutefois que «cela ne veut pas dire que l'environnement n'est pas important», des facteurs externes comme des infections pouvant déclencher la maladie. «Nos conclusions confirment les estimations hautes qui avaient été avancées auparavant. Ce qui est important, c'est que personne n'avait bénéficié auparavant d'un tel nombre» de sujets d'étude, a-t-elle ajouté. L'étude a en effet commencé en 1998 sur de 11.884 paires de jumeaux suédois âgés de plus de 65 ans. Elle a impliqué des chercheurs des universités suédoises de Gijteborg, Jijnkijping et du Karolinska Institutet, ainsi que de l'USC, l'Université de Californie à Riverside et l'Université de Floride du sud.Dégénérescence des cellules du cerveau, qui se traduit notamment par une démence, la maladie d'Alzheimer touche 2 à 3% des personnes de 65 ans, tandis que la prévalence parmi les personnes de 85 ans est d'entre 25 et 50%.L'étude est publiée dans l'édition de février de «Archives of General Psychiatry» , un journal de l'Association médicale américaine.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -