Agevillage

Pentecôte non chômée

La journée de solidarité supprimée dans un accord de branche professionnelle


Partager :

La journée de solidarité pour les personnes âgées et handicapéesa été supprimée dans le secteur de l'assistance (5.000 salariés) par un accordde branche signé par tous les syndicats, a annoncé mercredi 8 février la CFTC qui s'est félicité de cette «première».

Cinq organisations syndicales de l'assistance (Europe Assistance, Axa Assistance, etc.) ont signé mercredi un accord stipulant que «la durée annuelle du travail pratiquée dans les entreprises ne sera pas appliquée du fait de l'application de la loi du 30 juin 2004» instaurant cette journée, indique le syndicat dans un communiqué. «C'est le premier et unique accord de branche supprimant cette journée», a affirmé à l'AFP Jean-Loup Cuisiniez, responsable CFTC de l'assistance.En 2005, sur les 5.086 salariés du secteur, «1.520 ont travaillé une journée supplémentaire sans avoir été payés», a regretté le syndicat.«L'accord évitera à tous les salariés de la convention collective de travailler sans être payés, aux entreprises des distorsions de concurrence», tandis que «l'Etat continuera de percevoir sa taxe», ajoute la CFDT. Pour ce syndicat la loi du 30 juin 2004 «ignore les traités ratifiés auprès de l'OIT» contre le «travail obligatoire».



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -