Agevillage

Projet mondial en matière de longévité

A la recherche de frères et soeurs de plus de 90 ans


Partager :

Le projet européen GEHA (Genetics of Healthy Aging) a pour but d’étudier les facteurs génétiques et environnementaux qui permettent à certaines personnes de rester activeset en bonne santé jusqu’à un âge avancé.Ce projet d'ampleur européenne, avec la collaboration de 11 pays, permettra d'étudier les facteurs génétiques et environnementaux qui permettent un vieillissement en bonne santé. L'étude portera sur 2800 familles européennes présentant la rare particularité de compter parmi elles deux frères et/ou soeurs de plus de 90 ans.A ce titre, l'équipe du GEHA et de l'INSERM recherche sur les régions Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon des frères et soeurs de plus de 90 ans.L'équipe lance un appel aux médecins traitants des nonagénaires, de leurs familles ou des maisons de retraite.Si vous êtes dans ce cas, contactez Frédéric Balard, Coordinateur du projetGEHA Rhône Alpes, au 04 67 61 37 58 ou par mail: frederic.balard@valdorel.fnclcc.fr

En savoir plus sur le projet GEHA

Le projet est financé pour cinq ans par la communauté européenne et regroupe de nombreuses équipes de recherche issues de dix pays européens. 2800 fratries de personnes âgées de plus de 90 ans seront interrogées sur leur santé et leurs habitudes de vie. Elles seront comparées à des personnes âgées de 60 à 75 ans. Il sera alors possible de rechercher les gènes ou les interactions avec l’environnement contribuant à la longévité.En comprenant en détail comment certaines personnes arrivent à éviter une partie des maladies liées au vieillissement, il deviendra possible de développer des programmes de recherche visant à l’amélioration de la santé aux grands âges.L’équipe Démographie et Santé rattachée à l’université de Montpellier I et au Centre Régional de Lutte contre le Cancer (CRLC) est responsable de cette étude sur deux régions françaises : Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon. Elle a pour mission de rencontrer 150 fratries de personnes de plus de 90 ans dans chaque région.L’objectif pour l’équipe est donc de parvenir à recruter au total 600 frères et sœurs de plus de 90 ans ainsi que 300 autres personnes.Quand les personnes d’une fratrie auront accepté de participer, un enquêteur de l'équipe se déplacera pour les rencontrer.

  • Collecte des informations :Des informations démographiques et cliniques seront recueillies par questionnaire auprès de chaque sujet permettant de connaître l’histoire du sujet et son environnement.Les données démographiques collectées telles que l’histoire matrimoniale et le nombre d’enfants; le lieu et le mode de vie; l’activité professionnelle et le niveau d’éducation permettront de reconstituer l’histoire professionnelle familiale et reproductive des sujets.Plusieurs tests standard seront utilisés pour décrire l’état fonctionnel physique, sensoriel et cognitif (ADL, NAGI, MMSE). Des tests physiques seront proposés aux volontaires afin d’évaluer plus finement l’état fonctionnel physique des sujets. Il s’agit pour le sujet de se lever 5 fois d’une chaise le plus rapidement possible et de serrer dans la main un appareil servant à mesurer la force.Un échantillon sanguin d’environ 20 ml sera prélevé sur chaque sujet participant. Il servira à l’extraction d’ADN et aux analyses biologiques.



  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -