Agevillage

Les Comités départementaux de retraités et personnes âgées (CODERPA)

Asphyxie financière ou manque de représentatitivité ?


Partager :

La loi de décentralisation Acte II du 13 août 2004 a placé les Comités départementaux des retraités et personnes âgées(CODERPA), sous la coupe des conseils généraux. Certaines de ces structures périclitent faute de moyens.

Les Coderpa survivront-ils à la décentralisation? En effet, la loi de décentralisation Acte II du 13 août 2004 a placé les CODERPA sous la coupe des conseilsgénéraux. Institués par un décret du 4 août 1982., les Comités départementaux des retraités et des personnes âgées (CODERPA) sont des organismes consultatifs ne possédant ni personnalité morale ni autonomie financière. Leurs fonctions sont essentiellement de réfléchir sur la condition des retraités et des personnes âgées, de proposer des réformes, de diffuser de l’information au plan local et à aider à conclure des conventions régionales ;Les rares crédits qu’ils obtenaient de la part de l’Etat leur sont donc attribués désormais par les conseils généraux. Le Projet de loi de finances pour 2005 a ainsi transféré moins de un million d’euros (913 000 euros exactement) aux conseils généraux pour les Coderpa. Autant dire rien.Si bien que certains conseils généraux – une minorité significative - ont décidé de ne pas dépenser plus pour ces structures que l’Etat ne le fait avant eux.

Et surtout, ils ont décidé que ces structures consultatives ne leur servaient à rien. Guy Petin, vice-président du CODERPA de Haute-Marne, expliquait ainsi en janvier 2006, à l’occasion d’un forum sur Internet que certains conseils généraux avaient décidé de stériliser ces structures en les privant de « moyens de fonctionnement et notamment de budget annuel ! »

S’agit-il de « maltraitance publique envers les personnes âgées » comme l’affirme Guy Petin ? Plus simplement, s'agit-il de l’étiolement d’une instance administrative dont l’utilité n’a jamais été réellement reconnue ? Ne pourrait-il pas aussi s'agir de personnalités locales et nationales à médiatiser, autour de projets innovants ?



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -