Agevillage

Mieux vivre la vieillesse : cent réponses de Paulette Guinchard et Marie-Thérèse Renaud.


Partager :

Paulette Guinchard, secrétaire d'état aux personnes âgées jusqu'en 2002, reaffirme "les choses auxquelles elle croit", en répondant aux questions de la journaliste Marie-Thérèse Renaud.Contrairement aux Etats-Unis, la France n'a pas de groupe de pression qui enrichisse les débats politiques, constate Paulette Guinchard.Ce manque d'aiguillon et le refus du vieillir de tout à chacun, font qu'il estdifficile, selon Paulette Guinchard, de motiver les différentes structures intitutionnelles pour réfléchir et mettre en oeuvre une politique intelligente desdifférents âges de la vie (dont le dernier !).
Paulette Guinchard rappelle que "la vieillesse n'est pas une maladie" et que chacun vit sa vieillesse à sa manière.Différentes questions concernent la ou les maladies du grand âge, dont la célèbre maladie d'Alzheimer, les métiers de la vieillesse, les aides matérielles etfinancières (si Paulette Guinchard prend la défense l'APA, qu'elle a crée, elle s'interroge sur les futurs financements face aux futurs besoins).
Elle souhaite que chacun entende la parole des vieux et réinvente l'accompagnement.Intégrer dans nos réflexions les différentes étapes de la vie, et accepter ensemble l'idée de la fin, feraient sérieusement avancer les débats nationaux, selon Paulette Guinchard.
Elle actualise son propos par ses coups de coeur (La maison ouverte à Paris, le village Génération à St Appolinaire près de Dijon, le journal des dames de Bregille sur les hauteurs de Besançon...), par ses lectures (""Humanitude" de Yves Gineste et Jérôme Pellissier)...
Elle montre la complexité de l'accompagnement de notre vieillissement et nedésarme pas en lançant de nouvelles idées (comme ces nouveaux "Cafés des Ages".)En femme politique, consciente des difficultés, elle conclut qu'"il est encourageant de continuer le combat, de remettre sans cesse notre ouvrage sur le métier.Tout ce qui est fait pour les plus menacés, petits, vieux ou persécutés, sert toujours finalement à l'humanité toute entière."il faut du temps pour devenir jeune" écrivait Pablo Picasso.

"Mieux vivre la vieillesse100 réponses aux questions des personnes âgées et de leur entourage
Paulette Guinchard-Kunstler
Marie-Thérèse Renaud
Les éditions de l'Atelier
256 pages23,50 euros
Commander avec 5 % de remise



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -