Agevillage

Les budgets du futur seront axés sur le vieillissement et la santé, selon Philippe BAS


Partager :

Lors de la dernière conférence des Echos sur l'Assurance dépendance (le 8 mars), Philippe Bas, ministre délégué à la sécurité sociale, à la famille, aux personnes âgées et handicapées, a confirmé les propos qu'il avait tenuà la MECSS (Mission d'évaluation des comptes de la sécurité sociale).Selon lui, "dans les années à venir", la France n'augmentera plus certains pans de son budget :
  • Défense ("retards rattrapés", selon Philippe Bas)
  • Education nationale (moins d'enfants et rééquilibrage vers les budgets de l'enseignement supérieur de recherche)
  • Emploi ("évolution démographique favorable et embellie durable du chômage" selon Philippe Bas)
  • Cette non augmentation bénéficiera aux budgets de la santé et du vieillissement de notre population, a estimé Philippe Bas.Philippe Bas a ainsi présenté cette vision en tant que nouvel homme politique à visée nationale ?



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -