Agevillage

Une des premières décisions de Michelle Bachelet, nouvelle présidente du Chili

Accès gratuit aux soins pour les plus de 60 ans


Partager :

Les retraités seront soignés gratuitement à l’hôpital au Chili

La présidente chilienne Michelle Bachelet a annoncé lundi 13 mars que les personnes âgées de plus de 60 ans seraient soignées gratuitement dans les hôpitaux publics à partir de mardi 13 mars, ce qui a été sa première décision depuis son investiture ce week-end. «Nous voulons que dans notre pays le développement soit de plus en plus harmonieux pour chacun de ses habitants», a déclaré au cours d'une conférence de presse le nouveau chef d'Etat, première femme à un tel poste au Chili. Conformément à ce qu'elle avait promis pendant sa campagne électorale, elle a dit vouloir «créer un système de protection sociale efficace qui protège les Chiliens de leur tendre enfance jusqu'à l'âge adulte». Quand elle n'était encore que candidate, cette femme pédiatre, âgée de 54 ans, s'était engagée à favoriser une répartition plus équitable de la très forte croissance (6% en 2005) connue par le Chili ces dernières années.Mme Bachelet a indiqué qu'au plus tard, mardi, toutes les personnes de plus de 60 ans auraient un accès gratuit aux hôpitaux publics alors que le système de santé a été largement privatisé sous la dictature d'Augusto Pinochet (1973-1990). A court terme aussi, la nouvelle présidente compte mettre en place des garderies et jardins d'enfants pour faciliter la vie des femmes qui travaillent. Elle a également prévu d'accroître le minimum retraite reçu par les personnes n'ayant pas pu cotiser ou ayant alimenté insuffisamment leurs plans épargne-retraite (seule couverture disponible, NDLR). Mme Bachelet a rappelé que les retraites allaient être sa grande réforme, annonçant la création d'une «une commission spéciale qui fera un diagnostic».Beaucoup de travailleurs indépendants ne cotisent pas au système retraites fondé uniquement sur l'épargne privée, pas plus que les personnes employées à temps partiel ou avec des contrats de travail précaire. Sur sept millions de titulaires de comptes, à peine la moitié peuvent prétendre à une retraite au moins équivalente au minimum. Mme Bachelet a souligné que le financement des mesures annoncées lundi était déjà prévu au budget (dans lequel les dépenses publiques augmenteront de 6%).



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -