Agevillage

Recours non programmés aux urgences : étude de la Drees


Partager :

La direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) publie dans son N°471 de mars 2006, les premiers résultatsd'une étude menée auprès de 1 400 médecins en 2004 sur les recours urgents ou non-programmés.Ces recours représentent 12% de leur activité.17% des patients concernés ont 70 et plus.La principale raison de ces recours est l'affection aiguë (80%). La rhumatologie et la cardiologie prédominent chez les personnes âgées, avec un fort besoin de soulager la douleur (40%).Pour découvrir l'étude dans son intégralité, cliquez-ici.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -