Agevillage

Conférence de la famille 2006

L’UNAF émet deux propositions pour aider les aidants familiaux


Partager :

Rendre possible les congés professionnels et financer plus largement les structures de répit des aidants

Dans le cadre des travaux préparatoires à la Conférence de la famille 2006 programmée au début de juin, et dont le thème cette année est la solidarité entre les générations, le Conseil d’administration de l’UNAF vient d'adopter deux propositions adressées officiellement au ministre délégué à la Famille : l’élargissement du congé de solidarité familiale, et la facilitation du répit des aidants familiaux auprès des personnes âgées, dépendantes ou handicapées.L’Union nationale des associations familiales propose ainsi la création d’un congé non rémunéré de trois mois, renouvelable une fois et transformable en travail à temps partiel, en faveur des salariés qui doivent aider un membre de leur famille en situation de dépendance ou de perte d'autonomie. "Il s’agit d’étendre le congé de solidarité familiale", actuellement limité à l’accompagnement de personnes en fin de vie, précise-t-elle.La seconde proposition, qui vise à faciliter le répit des aidants familiaux, propose de trouver les moyens financiers et humains pour coordonner, développer, renforcer, et systématiser sur l’ensemble du territoire les dispositifs déjà existant :

  • Etre remplacé à domicile- Les services de nuits, d’urgence, de soutien à domicile, pour aider et accompagner l’aidant en cas de crise inopinée de la personne en situation de dépendance,- Les systèmes de gardes de nuits itinérantes ou non,- Le système de visites à domicile pour venir relayer l’aidant familial sur un rythme régulier ou à la demande, lui permettant ainsi pendant quelques heures de se consacrer à d’autres activités ou obligations plus « personnelles », en dehors de l’activité d’aide,- Les services de remplacement temporaire de l’aidant familial pour coordonner/superviser en son absence les divers intervenants professionnels et bénévoles, et s’assurer de la bonne continuité du fonctionnement du système d’aide.
  • Accueil extérieur de la personne handicapée ou dépendante- Les points d’accueil de jour à la journée ou demi-journée- Les centres d’accueil temporaire ou de court séjour pour personnes dépendantes ou handicapées (semaine, week-end, vacances...) en cas de maladie de l’aidant, d’indisponibilité ou de besoin de repos.- Le principe de base à retenir dans chacun de ces dispositifs est qu’il doit perturber le moins possible le rythme de vie de la personne aidée.- En ce qui concerne le financement, il s’agit d’étudier pour chacune de ces actions les possibilités d’utilisation des dispositifs actuels (ex : CESU), ceux qui sont à l’étude (compte-épargne CESU) voire de créer un fonds consacré au soutien et à la coordination des actions associatives ou publiques, dans le cadre (et peut-être sous la responsabilité) de la CNSA .
  • Autres actions pouvant aider les aidants familiaux - Les relais d’écoute et de lieux de paroles, où les aidants familiaux peuvent trouver des informations, un soutien psychologique pour mieux comprendre les comportements de la personne à aider et partager leurs difficultés et les accompagner dans leurs choix,- Les « points conseils et de formation » où les aidants peuvent obtenir des informations et des formations sur la façon de mieux aider la personne qu’ils assistent pour lui faciliter la vie au quotidien par une meilleure connaissance sur les maladies, handicaps et pathologies, et acquérir des « savoir-faire », Centre d’informations national - ou systématisation de centre départementaux - sur les aides techniques auprès duquel les aidants familiaux pourraient obtenir des adresses, des informations sur les matériels et des devis types d’achat et d’installation pour mise en place de certaines aides techniques leur facilitant leur aide quotidienne ou pouvant éventuellement les remplacer partiellement (matériel de déplacement, domotique, télé-assistance, surveillance à distance ...).


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -