Agevillage

Impôts locaux

La facture risque de monter encore en 2006


Partager :

Départements et régionsprocèdent à un nouveau tour de vis fiscal pour 2006. La faute à l'Etat? Pas sisimple!

Les régions accroissent leur taux d’imposition de 7,5%7,5% : c’est sans commune mesure avecpeu par rapport à la hausse de 21% observée en 2005... mais cela rompt pour la deuxième année consécutive avec la quasi stabilité observée précédemment. Et certaines régions font nettement monter la moyenne, à commencer l'Ile-de-France (+28,3%) ou la région PACA (+24%)...Les départements augmentent leurs taux de 5%5% : cette hausse se situe dans la lignée de celles observées depuis 2002, l’année 2004 faisant figure d’exception. La hausse des taux concerne la grande majorité des départements : 82% d’entre eux accroissent leurs taux 2006 dans une fourchette allant de 1,8% à 19% (Ille-et-Vilaine).Les grandes villes maintiennent leurs tauxL’Association des maires de grandes villes de France souligne cette quasi stabilité des taux d’imposition votés pour 2006. Dans près de 70 % des cas, les grandes villes n’augmentent pas leurs taux de taxe d’habitation. Même chose dans 75 % des cas pour leurs taux de taxe foncière sur le bâti et la taxe foncière sur le non bâti. Une "bonne nouvelle" qui passera bien inaperçue au final...Pourquoi cette hausse des impôts locaux ?

  • Les investissements et créations d'emplois pour les jeunes, gratuité des livres scolaires… (Ex : dépenses, massives, de communication de certaines régions : + 178 % en Bourgogne !),
  • Les transferts de compétence de l'Etat aux régions ne seraient jamais intégalement compensés (routes, TOS, etc.) (alors que le gouvernement assure les financer au centime d'euro près).
  • une explosion des dépenses sociales (RMI, APA, etc.) dont ils ont la charge.
  • A cela s’ajoute des disparités entre les départements et les régions, mais aussi des différences de comportements entre les exécutifs de droite et de gauche, les premiers se montrant moins brutaux que les seconds avec l'arme fiscale.


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -