Agevillage

Grande Bretagne – retraite

La BBC ferme son fonds de retraite et relève l'âge de départ à 65 ans


Partager :

Comme bon nombre d’entreprises britanniques, la BBC met en place un nouveau fonds de retraite pour faire face à la pénurie de cotisants La BBC, qui regroupe la télévision et la radio publiques au Royaume-Uni, a annoncé vendredi 21 avril qu'elle allait, à son tour, fermer son fonds de retraite aux nouveaux entrants, pour le remplacer par un système moins avantageux, et relever l'âge de départ de 60 à 65 ans.Plus de la moitié des entreprises britanniques, selon l'Association nationale des fonds de pension, ont déjà pris cette décision, jugeant le maintiendes fonds traditionnels, qui versent des indemnités proportionnelles au salaire de fin de carrière, trop coûteux. Leurs fonds, mis à mal par l'évolution démographique, la chute des marchés financiers au tournant de l'an 2000 et plusieurs années de sous-financement, accusent des dizaines de milliards de livres de déficit cumulé.Les entreprises proposent à la place des fonds de placement dont les rentes dépendent du niveau de contribution de l'employeur et de l'employé. Les quelque 20.000 bénéficiaires du fonds actuel devront en outre cotiser plus qu'avant pour assurer leurs vieux jours. L'âge de départ passera quant à lui à 65 ansà partir de 2016.La nouvelle n'a pas manqué de déclencher aussitôt un conflit entre représentants du personnel et direction de la BBC. «Pour les employés actuels etceux qui vont arriver, c'est une véritable claque», a réagi Jeremy Dear, du Syndicat national des journalistes, dénonçant un système à deux vitesses entre les salariés et n'excluant pas une grève pour protester contre la réforme. «Il est clair que nous n'accepterons pas des mesures visant à fairepayer au personnel les échecs de la direction à bien gérer le fonds», a-t-il ajouté.Le directeur général de la BBC, Mark Thompson, a assuré que ses propositions garantissaient «la pérennité et la viabilité» du système.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -