Agevillage

Retraite

Les Français attachés à la répartition, mais sans illusion (étude)


Partager :

Près de 45% des Français estiment que c'est à l'Etat de financer leur retraite, mais seulement 26% pensent qu'il assumera a responsabilité, selon une étude menée dans 20 pays par la banque britannique HSBC publiée mercredi 26 avril.

44% des Français estiment que le financement de la retraite relève de la responsabilité de l'Etat (30% des personnes interrogées au niveau mondial), tandis que 31% jugent que cela est du ressort des particuliers (43% au niveau mondial). Tel est le résultat d’une étude menée dans 20 pays par la banque britannique HSBC et publiée mercredi 26 avrilPlus d'une entreprise française sur deux (53%) estime que c'est à l'Etat d'assumer le financement des retraites des salariés. Toutefois, seuls 26% des sondés pensent que l'Etat assumera «effectivement» sa responsabilité, ce qui témoigne d'une «crise de confiance» dans le financement public des retraites, selon cette étude.Parmi les mesures à prendre pour assurer le financement de la retraite par répartition, 54% des Français sont favorables à «l'épargne obligatoire» (la retraite complémentaire obligatoire), 16% au relèvement de l'âge de la retraite, 7% à la hausse des impôts et 6% à la baisse des prestations retraite.Par ailleurs, 40% des Français jugent le principe de l'âge légal de la retraite obsolète et souhaitent prendre leur retraite «quand ils jugent le moment venu», contre 72% des sondés au niveau mondial. Parmi les raisons qui pousseraient ces personnes à travailler au-delà de l'âge légal de le retraite figure en tête le besoin d'argent (38%), suivi du besoin d'activité physique (20%) et de celui d'avoir des relations sociales (18%). L'étude a été réalisée entre octobre et décembre 2005 auprès de 21.000 personnes âgées de 18 ans et plus, et de 6.000 employeurs du secteur privé dans 20 pays répartis sur cinq continents. En France, elle a été conduite par téléphone auprès de 943 personnes et 300 entreprises.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -