Agevillage

Hôpital la Pitié-Salpêtrière - handicap

Des manifestants protestent contre l’accueil fait aux sourds


Partager :

Une soixantaine de personnes ont occupé mercredi 26 avril près-midi les locaux dela direction du Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière à Paris pour protester contre la «dégradation» des conditions d'accueil des usagers sourds.

«La direction de l'hôpital a été envahie par une soixantaine de personnes», a indiqué mercredi 26 avril l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), précisant que l'établissement avait «fait appel à la police pour les faire sortir de l'hôpital». Mais «la police n'a pas eu à intervenir, et les manifestants ont quitté les lieux après avoir été reçus par la direction», a ensuite précisé l'AP-HP, indiquant que les manifestants, réunis à l'appel d'une association de malentendants, avaient accepté un rendez-vous fixé au 2 mai avec la mission Handicap de l'AP-HP. Selon un syndicaliste de l'hôpital, joint, les forces de l'ordre ont joué «les intermédiaires avec la direction, permettant qu'une délégation de manifestants soit reçue». «Mais le problème, c'est qu'il n'y avait pas d'interprète professionnel, ce qui montre bien que le problème que ces usagers malentendants dénoncent est réel», a indiqué Bruno Sansac, secrétaire de la section Force Ouvrière (FO) à la Pitié Salpêtrière. «C'est une infirmière dont le frère est malentendant qui a servi d'interprète», a-t-il ajouté. Selon M. Sansac, les manifestants voulaient faire part de leur inquiétude face à la dégradation de leurs conditions d'accueil. «L'accueil des sourds à la Pitié s'est complètement détérioré alors que c'était un hôpital en pointe sur ce sujet», a-t-il affirmé, se disant «solidaire» avec les manifestants.Ces derniers déplorent notamment un accueil défaillant en langue des signes française, le manque d'interprètes et «l'absence d'un coordinateur médical pour maintenir le programme d'accès aux soins des sourds». L'AP-HP, qui s'est dite «très mobilisée» sur le problème de l'accueil des personnes handicapées, a indiqué que sa mission Handicap allait réunir le 2 mai toutes les associations concernées.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -