Agevillage

Xavier Bertrand veut renforcer la permanence des soins

Lever les freins


Partager :

L'IGAS, inspection générale de l'action sociale,et IGA (inspection générale de l'adminitration, ont formulé 23 propositions dans un récent rapport (*), afin d'améliorer quelques dysfonctionnements dans la mise en oeuvre effective des dispositifs de permanence des soins. Il s'agit de lourdeursadminitratives pour les "maisons médicales" ou les SAMI : service d'accueil médical initial, implication non-contrainte des médecins libéraux notamment pour la deuxième partie de la nuit....Xavier Bertrand, ministre de la santé, a réuni le 4 mai dernier, les différents acteurs et organisations concernées afin de fixer de nouvelles orientations.

Décisions ministérielles

Les préfets de tous les départements y compris les 24 où la permanence des soins doit être renforcée, recevront des instructions pour renforcer ou mieux définir

  • La régulation de la permanence des soins par les SAMU : le 15 pour lequel une campagne d'information et de communication sera prévue d'ici fin 2006,
  • La participation des médecins libéraux à la régulation.
  • Le statut et la protection juridique dont bénéficie le médecin régulateur
  • La possibilité de prescription téléphonique (à redéfinir)
  • La réorganisation des secteurs en deuxième partie de nuit avec la possibilité au cas par cas, en l’absence de solution alternative, de confier à un ou plusieurs établissements hospitaliers cette permanence (avec les moyens afférents)
  • La période de cette permanence : au samedi après midi par exemple
  • L'organisation des périodes de pic saisonniers ou épidémiques, des jours fériés
  • Xavier Bertrand a missionné le dr Jean Yves Grall pour établir avant le 15 juillet un cahier des charges national de recommandations sur le fonctionnement, le financement et l’évaluation des maisons médicales de garde. (financements...)Les conditions d’établissement et de rémunération des certificats de décès seront aussi étudiées. Un groupe de travail sur la permanence des soins est lancé.



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -