Agevillage

Vieillesse - dépendance

Les maisons de retraite veulent une action légale rapide pour faire baisser les coûts


Partager :

Les professionnels des maisons de retraite exigent que le gouvernement dépose rapidement un projet de loi qui permette d’alléger la facture des résidents

L'Adehpa (directeurs des maisons de retraite) a demandé, vendredi 19 mai, aux députés de «déposer dans les meilleurs délais, et en tout état de cause avant la fin de la législature, les propositions de loi» qui permettront à soulager les personnes âgées du coût de leur hébergement.La Mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (Mecss) de l'Assemblée nationale a présenté, mercredi 17 mai, une batterie de propositions qui visent à réduire le coût élevé de l'hébergement des personnes âgées en établissement spécialisé. Dans un communiqué commun, l'Adehpa et la Fnapaef (associations de personnes âgées en établissement) «se réjouissent des conclusions des députés de la Mecss». «Compte tenu du vote à l'unanimité de ce rapport et de l'urgence d'agir en faveur de nos aînés, (les deux associations) attendent que les députés déposent dans les meilleurs délais et en tout état de cause avant la fin de la législature, les propositions de loi permettant de concrétiser les souhaits de la Mecss», indiquent-elles.Jeudi, l'Adehpa avait déjà demandé la suspension d'une réforme des unités de soins de longue durée (USLD). ette réforme, prévue par la Loi de financement de la Sécurité sociale de 2006, prévoit qu'une partie des 83.000 lits USLD, qui reçoivent des aides importantes de la part de l'assurance maladie, soit transférée vers les maisons de retraites, où la part supportée par la «sécu» est moins élevée et où les résidents et leurs familles supportent l'essentiel des coûts.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -