Agevillage

Améliorer l'accueil des personnes âgées à l'hôpital

Propositons de la FHF


Partager :

60% des séjours hospitaliers (hors obstétrique et pédiatrie) concernent des personnes de plus de 75 ans, selon Hôpital Expo 2006. Ce constatimplacable montre l'importance de la gériatrie. Les pôles gériatriques se multiplient sur le territoire. Mais le sujet âgé est souvent trop lourd au regard de la T2A (tarification à l’activité) : il faut le sortir très vite d’un service de spécialité. La question est : comment organiser l’hôpital pour que les soins d’une personne âgée ne soit pas handicapants, pénalisants ?Analyses et propositions de Murielle Jamot et David Causse du pôle médico-social de la FHF : Fédération Hospitalière de France

Urgences – accueils non programmés – organisation par spécialités/organes avec des patients poly pathologiques

« Si l’hôpital ne se restructure pas il risque l’asphyxie (permanence de soins, accueil non programmé…) » estime David Causse, directeur général adjoint de la FHF.Les dernière études de l’activité hospitalière montrent que 70% de l’activité non programmée concerne les personnes âgées, que personne n'accepte ailleurs.Les hôpitaux doivent prendre en charge des groupes de malades de plus en plus lourds et diversifiés.« Les cliniques soignent globalement 54 GHM (groupes homogènes de malades) quand l’hôpital et les CHU (centre hospitalier universitaires) vont jusque 170 GHM", rappelle David Causse.La prévention globale va devoir s’imposer pour diminuer sensiblement l’accueil non programmé aux urgences notamment.La notion de filière gériatrique ne doit plus être une incantation mais une réalité avec un maillage des services et des professionnels en amont et en aval de toute hospitalisation.«Les choses s'améliorent. On peut ainsi saluer l’évolution des SAU gériatrique qui sont passés de 25 à 50% des SAU (Service d'Accueil et de Traitement des Urgences).Mais un re-engineering du suivi des patients âgés sera nécessaire», souligne David Causse.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -