Agevillage

Proposition de loi créant un Ordre infirmier

La CGT contre, la CFE-CGC «se félicite»


Partager :

- L'adoption mardi 13 juin d'une proposition de loi relative à la création d'un Ordre infirmier a été accueillie avec hostilité par la CGT, alors que la CFE-CGC s'en est «félicité», selon des communiqués des deux syndicats mercredi .

Les députés ont adopté mardi 13 juin en première lecture une proposition de loi UMP créant «un ordre national des infirmiers», du même type que l'Ordre des médecins, destiné aux 460.000 infirmières et infirmiers exerçant en France. Il sera notamment chargé de l'élaboration d'un code de déontologie et de la défense des intérêts de la profession. Le texte doit maintenant être examiné par le Sénat.La loi «a été votée (...) contre l'avis de la majorité des infirmières», écrit l'Union fédérale des médecins, ingénieurs, cadres et techniciens CGT.«La mise en place d'un ordre, pour une profession à exercice essentiellement salarié, participe à la diminution des prérogatives des instances représentatives des personnels», estime la CGT. En outre, cette instance «n'améliorera en rien le dialogue social, pas plus que les conditions de travail des infirmiers, leur salaire, leur qualification, leur place dans les instances décisionnelles», ajoute-t-elle.Dans un autre communiqué, la fédération française de la Santé, de la médecine et de l'action sociale CFE-CGC «se félicite que l'Assemblée nationale ait adopté la proposition de loi». «Il est logique que les professions réglementées disposent d'une structure professionnelle», estime le syndicat. «Loin de constituer une +démarche corporatiste+, la création de l'ordre dotera la profession d'une instance capable d'exprimer une vision infirmière de la politique de santé, ajoute le syndicat.

le groupe Ste Anne tient à exprimer sa satisfaction pour le vote de cette loi attendue et désirée par la majorité des infirmiers.Le Groupe Sainte Anne est un groupement de 41 associations et syndicats professionnels infirmiers. Dans leur communiqué de presse, le groupe tient à saluer le travail de concertation mené par les deux députés ces derniers mois et prend acte avec satisfaction que Monsieur le Ministre Xavier BERTRAND a tenu ses engagements vis-à-vis des infirmiers de faire voter la loi avant l’été !Contrairement aux peurs exprimées, le Groupe Sainte Anne tient à réaffirmer qu’un Ordre n’est pas « terriblement réducteur » bien au contraire ! Aucune autre instance syndicale, politique, administrative, … ne peutrépondre à l’approche globale, éthique et déontologique professionnelle aujourd’hui nécessaire à la qualité et la sécurité des soins infirmiers. Loin de tout corporatisme, cet Ordre est donc essentiel pour faire face à tous les enjeux.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -