Agevillage

Journée de Solidarité

Pour l'association des paralysés de France, il ne faut pas opposer vieillards et handicapés


Partager :

L'APF (Association des paralysés de France) a réagit après les déclarations des professionnels des établissements d'accueil pour personnes âgées (Adhepa). Pascal Champvert, président de l'Adehpa, déplore que les 2 milliards d'euros récoltés par la journée de solidarité n'aillent pas intégralement aux personnes âgées.L'APF s'étonne de cette déclaration qui donne le sentiment d'opposer personnes âgées et personnes en situation de handicap.La journée de solidarité a été envisagée pour financer les dispositions de la loi du 11 février 2005 sur la compensation du handicap. Ce n'est qu'après la canicule de 2003 que cette mesure a été prise pour toutes les personnes en situation de handicap quel que soit leur âge.Un point important où les APF et l'Adehpa se rejoignent : le fait que le gouvernement se serve aujourd'hui de la Caisse Nationale de Solidarité Autonomie (CNSA) pour financer des mesures non prévues à l'origine. Entre autre, la somme annoncée par le premier ministre pour financer l'accessibilité des bâtiments de l'Etat sera prélevée sur le budget de la CNSA.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -