Agevillage

On tue les vieux

Le dernier pamphlet sur notre société "malade" de ses vieux


Partager :

« Un génocide silencieux perpétré grâce aux incohérences et aux maltraitances qui font tous les ans plus de morts que la canicule » : raccourci raccoleur qui dénonce la logique économique dans laquelle se trouve embourbé notre système de Santé.La thèse des auteurs du livre est que les contraintes budgétaires et la logique économique du système de santé public et privé se traduisent par une prise encharge défaillante des plus âgés. Ces nombreux dysfonctionnements aboutissent à des actes de maltraitance, une "non-assistance à personne en danger".L'ouvrage dresse un bilan effrayant, quand on sait que un français sur deux meurt à l'hôpital, et pour les trois quart d'entre eux seuls.Il souligne notamment de graves manquements dont :- "la faillite du système éducatif" : il n'a pas été capable d'enseigner aux étudiants quelle est la véritable signification de leur futur métier, celle de prendre en charge des gens en souffrance. "Le manque de moyens associé au manque de formation, c'est la maltraitance assurée" (Dr Thierry Martin)- un système pervers qui montre qu'un malade mal soigné qui ne reste pas longtemps et qui revient souvent pour de courtes périodes rapporte plus à l'hôpital.Un fonctionnement déjà dénoncé il y a trente ans par le professeur Mémin.- la baisse volontaire du nombre de places dans la formation des médecins et des infirmières. Il manque 3 000 médecins et 12 000 infirmières, sans compter les aides-soignants dont le nombre va diminuer de 50 % d'ici 2012.En outre, l'ouvrage montre quelques exemples de situations dramatiques constatées dans des établissements d'hébergement, à faire "froid dans le dos".Ce livre est particulièrement virulent. Il n'est pas le premier (voir Les vieux : ennemis public n°1, Silence, on frappe) et ne sera pas le dernier à dénoncer les dysfonctionnements institutionnels.Le ton et les exemples effraient les personnes âgées et leur entourage.On aurait aimé que les auteurs proposent des pistes de réflexions, d'ouverture.

  • On tue les vieuxChristophe Fernandez - Thierry Pons - Dominique Prédali - Jacques SoubeyrandEditions Fayard - octobre 2006 - 19 eurosPour commander avec 5 % de remise
  • Retrouvez la tribune de Luc Broussy, directeur du Mensuel des Maisons de Retraite dans qui a réagi à cet ouvrage sur Agevillage la semaine dernière.


  • mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -