Agevillage

Pratiquer des activités physiques pour favoriser le maintien de l'autonomie


Partager :

En vieillissant, la diminution de la masse musculaire peut provoquer des troubles de la marche et entraîner des chutes. Solliciter  régulièrement l’ensemble des fonctions musculo-articulaires, neuro-motrices et cardio-respiratoires est indispensable.

Avoir une activité physique, c'est avant tout bouger suffisamment ;  cela ne signifie pas forcément faire du sport, ni des exercices compliqués de gymnastique.

Selon les goûts et possibilités, marche, jardinage, bricolage, jeux avec les enfants, tai-chi, yoga, danse …  peuvent être intégrés à la vie quotidienne en plus des activités domestiques qui obligent aussi à bouger : ménage, courses …  La marche améliore les fonctions musculaires, respiratoires et cardiaques. C’est un excellent exercice d’endurance qui peut être pratiqué à tout âge ! Avec de bonnes chaussures, il est recommandé de marcher d’un bon pas au moins une demi-heure par jour tant que cela est possible. En fonction de l’âge et de l’état de santé, on diminuera la durée et le rythme.
Avec la diminution de certaines fibres musculaires, il peut devenir difficile de se relever du lit ou d’un fauteuil, alors qu’une fois debout, la marche ne pose pas de problème majeur. Avant de se lever il est bon de faire quelques exercices de réveil musculaire en pratiquant des étirements. En pleine nuit, il faut penser à ne pas se lever trop vite.

Des séances de kinésithérapie permettent, également, d’éviter l’insuffisance musculaire.

Lire :
Conseils pratiques et exercices quotidiens pour éviter les chutes
Exercices pratiques pour conserver et améliorer  sa respiration



mis à jour le

LIRE AUSSI

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -