Agevillage

Poser un diagnostic sur la maladie d'Alzheimer


Partager :

Même si aucun traitement n’existe encore pour soigner la maladie d'Alzheimer, le diagnostic permet de mettre en place un plan d’aide adapté car l’accompagnement d’un malade Alzheimer nécessite beaucoup de patience et d’endurance pour les proches aidants. Sans guérir, certains traitements permettent toutefois de retarder l’avancée de la maladie.
 
La première étape est de consulter un généraliste, qui décide d’orienter le patient vers un neurologue ou une consultation mémoire.

Pensez à apporter tous les dossiers médicaux que vous avez et une liste des médicaments que vous – ou votre proche - prenez au moment de votre première visite. Si vous ne connaissez pas le nom du médicament, apportez la plaquette. Certains médicaments ou combinaisons de médicaments peuvent parfois causer des symptômes qui s'apparentent à ceux de la maladie d'Alzheimer. Il est également conseillé de dresser une liste des symptômes ou comportements constatés sur vous ou sur votre proche et de la donner au médecin.
 
Le diagnostic est ensuite pluridisciplinaire. Il est composé d’une évaluation neuropsychologique, d’un examen d’imagerie cérébrale, d’un examen neurologique, d’un bilan médical global, et si nécessaire d’un examen psychiatrique. L’objectif est d’éliminer toute maladie organique (infections, troubles métaboliques, endocriniens, iatrogènes, surdité, maladies cardiaques…) ou psychologique (dépression…).



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

alré56

09/06/2015 14:06

v


est-ce que les généralistes traitants sont au courant de ce qui est noté dans cet article il y a quelques années ce n'était pas le cas




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -