Agevillage

Maladie d'Alzheimer : réagir face à la perte de repères

Reconstruire le lien avec la réalité


Partager :

Votre mère ou votre père refuse la réalité ?
Il ne faut pas aller contre les propos du malade.
Entendons-nous bien : il ne s’agit pas d’acquiescer à un délire, mais de s’appuyer sur le passé pour renouer les fils ténus de la communication.

Par exemple, lorsque votre mère vous parle de sa propre mère comme d’une personne toujours vivante, ce serait une erreur de rétorquer qu’elle est décédée depuis vingt ans. Mieux vaut confirmer ses propos mais en privilégiant les sentiments. Une bonne repartie pourrait être :“Ta mère, tu l’aimais beaucoup ?” ou “Comment était ta mère ?” Ce sont deux questions valorisantes pour la personne.
Affirmer :Ta mère est morte il y a vingt ans déjà ” est le préalable à une “ réaction catastrophique ”  !



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -