Agevillage

Maladie de Parkinson : repos, sommeil et activité physique


Partager :

Repos

Les périodes de repos sont importantes pour vous-même comme pour votre entourage. Il est essentiel de rester actif, mais aussi de ne pas accomplir d’efforts disproportionnés pour ne pas déclencher les symptômes les plus pénibles de la maladie.
Yoga, sophrologie, respiration abdominale… sont des techniques avec lesquelles les patients parkinsoniens ont intérêt à se familiariser. Elles aideront à gérer le stress qui a un effet déclencheur sur les symptômes de la maladie.


Sommeil / activité physique

Un peu de sport, des activités physiques régulières sont excellentes pour le moral, le maintien de la santé et le sommeil. La marche est le meilleur des sports pour toute personne non sportive. De nombreux médecins estiment qu’une activité physique contribue à ralentir la progression de la maladie. Une activité physique régulière peut avoir un effet positif sur le transit intestinal et la lutte contre la dépression.

Des siestes courtes – 20 minutes – sont excellentes pour retrouver du tonus et réparer une insomnie. Les troubles du sommeil – réveils brusques accompagnés de blocages et contractures - sont toutefois fréquents et il convient d’en parler avec votre neurologue.

Ne pas courir au lit au moindre souci de santé.

Au réveil, aidez-vous par une échelle de corde pour vous redresser. Vous pouvez aussi vous placer en chien de fusil sur le côté, laisser tomber vos pieds hors du lit et prendre appui sur le coude pour vous redresser ensuite.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -