Agevillage

Quand recourir aux soins palliatifs ?


Partager :

Les soins palliatifs sont délivrés à une personne atteinte d’une maladie grave avancée ou en phase terminale. Ils interviennent donc quand la personne malade est dans une phase critique de sa maladie ou quand elle est en fin de vie. Les soins palliatifs reposent sur une prise en charge globale et singulière de la personne malade en lien avec ses proches : ils visent à soulager la douleur physique aussi bien que la souffrance psychique, en tenant compte des dimensions sociale et spirituelle. 

Les soins palliatifs comprennent :

- Les soins médicaux prodigués par les équipes soignantes : médecin généraliste traitant autre spécialiste, infirmiers, pharmacien, kinésithérapeute, diététicien, etc.

- Un accompagnement global de la personne malade par toutes les personnes qui interviennent auprès d’elle, notamment sa famille et ses proches, mais aussi des professionnels d’horizons divers - psychologue, assistante sociale, etc. - ou des bénévoles,

- Un soutien relationnel et social des proches. 

Les soins palliatifs visent donc à soulager la personne malade et à accompagner les proches selon plusieurs axes :

- physique : douleurs, difficultés respiratoires, nausées, etc.;

- psychologique : angoisse, inquiétude pour l’avenir, tristesse, sentiment d’injustice ;

- spirituel : souhait éventuel de faire un bilan de sa vie et ses actes ;

- social : problèmes financiers, aides pour les proches.

Les soins palliatifs ne remplacent pas les soins curatifs qui visent à guérir ou à ralentir l’évolution d’une maladie : ils viennent les compléter, puis s’y substituer.

En tout premier lieu vient le soulagement de la douleur. L’équipe soignante évalue l’intensité de la douleur pour proposer un traitement adapté.

Plusieurs classes de médicaments peuvent être utilisées selon l’intensité et l’origine de la douleur : aspirine, opiacé faible, morphine, médicaments antiépileptiques et antidépresseurs. 

Les soins palliatifs interviennent dans deux situations :

- lorsque le malade traverse une période critique, les soins palliatifs viennent compléter  les soins curatifs ;

- lorsque les soins curatifs n’améliorent pas l’état du malade, les soins palliatifs prennent une place plus importante afin de sauvegarder la meilleure qualité de vie possible pour le malade et son entourage.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -