Agevillage

Après 75 ans, éviter la dénutrition

Comment repérer les signes de dénutrition ?


Partager :

A partir de 75 ans, les besoins nutritionnels ne changent pas. Des risques de dénutrition peuvent toutefois apparaître. La perte du goût due à l’âge peut entraîner une diminution de l’appétit,.

Une alimentation réduite, appauvrit le corps en énergie. D’ou une sensation de fatigue. On parle alors de dénutrition.

La dénutrition entraîne une perte de poids et une réduction de la masse musculaire. L’état de bonne santé est alors mis en danger.


Comment repérer les signes de dénutrition ?

Se peser régulièrement, tous les mois. Deux kilos en moins sur un mois ou 4 kilos en moins sur six mois, nécessitent une visite chez le médecin.

Le sentiment de flotter dans ses vêtements, est un signe possible de dénutrition. Demandez conseil à un médecin.


Les 12 signes d’alerte de la dénutrition

  • Revenus financiers insuffisants
  • Perte d'autonomie physique ou psychique
  • Veuvage, solitude, état dépressif
  • Problèmes bucco-dentaires
  • Régimes restrictifs
  • Troubles de la déglutition
  • Consommation de 2 repas par jour seulement
  • Constipation
  • Prise de plus de 3 médicaments par jour
  • Perte de 2 kg dans le dernier mois ou de 4 kg dans les 6 derniers mois
  • Albuminémie < 35 g/l ou cholestérolémie < 1,60 g/l
  • Toute maladie aiguë sévère.

La présence d’un seul de ces éléments suffit à évoquer un risque de dénutrition.

Pour les aidants
Si vous notez une perte de poids importante chez la personne, aidez-vous du Mini Nutritional Assessment.
Cette enquête alimentaire est souvent utilisée en hôpital et validée pour le dépistage de la dénutrition des personnes âgées. Vous trouverez le MNA aux pages 21, 22 et 23 du Livret d’accompagnement destiné aux professionnels de santé des "Guide nutrition à partir de 55 ans.



mis à jour le

LES LIENS UTILES

Manger Bouger

Le site du Programme National Nutrition Santé de l'INPES. 

Avec notamment, le service La Fabrique à menus.
Il propose près de 2 300 recettes
pour réaliser des menus qui prennent en compte les repères nutritionnels du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Chaque famille d’aliments (féculents, fruits, légumes, etc.) y est représentée et les menus sont personnalisables selon les goûts de chacun ou le temps disponible.



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -