Agevillage

Evaluer, se faire aider, coordonner


Partager :

1- Anticipez
L'entrée en maison de retraite nécessite une préparation et un suivi. Elle ne s'improvise pas et pour éviter de l'organiser dans l'urgence, le Docteur Guillet, médecin aujourd'hui à la retraite, a identifié les diverses questions à se poser pour ne pas être pris au dépourvu. Des questions qui permettent de réfléchir seul mais aussi en conseil de famille, avec les proches pour ensemble trouver les solutions les mieux adaptées à vos envies et à vos besoins. Les thématiques sont organisées autour de cinq piliers :

1- Le logement : est-ce que je suis bien dans mon logement actuel ? Quels sont mes besoins ?
2- L'argent : de combien je dispose ? Suis je éligilible à l'aide sociale ? attention certaines aides sont récupérables sur succession.
3- la Santé : de quel accompagnement ai-je besoin ? Ai-je eu des bons diagnostics ? Quelle est ma gestion des médicaments ?
4- La vie sociale : comment est-ce que je vis avec les autres ? Ai-je un sentiment d'utilité ?
5- La vie intérieure : quelle est ma spiritualité ? suis je angoissé, préoccupé par ma fin de vie ?

2- Renseignez vous
Mais certains signes peuvent aussi vous alerter (voir notre article sur Les signaux d'alerte) et vous indiquer que peut-être votre proche vieillissant a besoin d'aide ou que sa situation a évolué et nécessite d'être réévaluée.
Pour cela, et d'une manière générale même sans signaux d'alerte, n'hésitez pas à vous informer sur les solutions existant dans votre région. Pour cela, contactez le CLIC (Centre local d'information et coordination), le CCAS (Centre communal d'action sociale), la Maison de l'autonomie, le réseau gérontologique, le médecin généraliste ou l'antenne MAIA pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson.
N'attendez pas. Au moindre doute, demandez de l'aide.

Des agences de placement peuvent vous proposer leurs services pour vous aider à trouver une maison de retraite. Pourquoi pas. Vérifiez seulement qu'elles vous donnent une liste de solutions exhaustives et pas seulement celles des grands groupes commerciaux, qui par ailleurs les rémunèrent.

3- Bâtissez un plan d'aide
Si vous êtes encore à domicile, votre médecin généraliste peut vous aider à établir un plan d'aide. C'est lui qui se charge de remplir et renseigner les informations concernant les demandes d'APA (Allocation personnalisée d'autonomie) notamment. Il peut vous adresser au centre mémoire ou vous prescrire l'intervention de SSIAD (Services de soins infirmiers à domicile), dont les interventions deviennent alors gratuites pour l'usager.
Prenez le temps de visiter, de tester (accueils et hébergements temporaires) avant d'entrer en maison de retraite (plusieurs types d'établissements existent pour les personnes plus ou moins autonomes).
N'hésitez pas à demander des devis aux différentes maisons de retraite susceptibles de vous intéresser et à comparer les tarifs, les prestations proposées.

4- Contrôlez, ré-evaluez régulièrement
Lisez attentivement le contrat de séjour et demandez des explications sur tout ce qui vous parait flou. De ce contrat dépend votre liberté future et le prendre soin. 
Une personne de la maison de retraite devrait se rendre à domicile pour voir comment vous vivez et faciliter votre entrée dans l'établissement. Elle doit vous demander quelles sont vos habitudes, vos souhaits, vos rituels...
Tous les 6 mois, que vous ou votre proche ait vécu une crise, une décompensation, ou qu'il ne se soit rien passé de particulier, faites un point avec le directeur de la structure (toujours en présence du résident). C'est l'occasion de faire un tour des grandes questions (santé, argent, logement, vie sociale, vie intérieure : moral, envies...) et de vérifier que votre proche va bien. N'hésitez pas à faire appel à un médiateur, médecin, tierce personne, si vous ou l'un des membres du cercle familial rencontre des difficultés. Enfin demandez à recevoir les conclusions de l'entretien par écrit.

Si vous êtes satisfaits des conditions d'accueil, pensez à remercier les équipes. Leurs conditions de travail ne sont pas toujours facile, et un mot de remerciement est souvent très apprécié.

Enfin n'hésitez pas à participer au Conseil de la vie sociale, instance présidée par un résident qui donne son avis sur la vie, le réglement intérieur, les travaux, les tarifs... Voir la Boîte à outil d'Agevillage des CVS. Au minimum, lisez les comptes rendus !



mis à jour le

LES LIENS UTILES

L'Annuaire Agevillage.com

L'Annuaire Agevillage.com recense les avis clients sur les maisons de retraite et EHPAD, les coordonnées des établissement d’accueil, services à domicile, clic, ccas et réseau gérontologique, centre mémoire, centre alzheimer, centre de soins, fournisseurs de Matériel médical, associations de loisirs et de tourisme…

Toutes les solutions locales près de chez vous : + de 25 000 adresses référencées.

annuaire@agevillage.com - 01 42 46 65 00


Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -