Agevillage

Le métier de masseur-kinésithérapeute

Attributions principales


Partager :

Au 1er janvier 2015, on recense 83 671 Masseurs-Kinésithérapeutes exerçant en France Métropolitaine et 2 931 dans les DOM *. 

Prendre soinLe masseur-kinésithérapeute assure la rééducation des personnes atteintes de paralysies, de troubles neurologiques et des accidentés. Il aide les enfants et adultes souffrant d’affections respiratoires, circulatoires ou rhumatismales à retrouver une fonction motrice normale. 


Parce que leurs muscles s'atrophient avec le temps et que leur démarche et leurs gestes se font moins assurés, les personnes âgées sont fréquemment sujettes à des chutes pouvant parfois être fatales ou entrainer une perte d'autonomie significative. 

Bien que le risque de chute ne puisse bien évidemment pas être éradiqué à 100%, la kinésithérapie peut venir en aide à ces personnes en leur proposant des programmes de renforcement et / ou de rééducation musculaire dans le but d'améliorer leurs capacités physiques et d'accroitre leur autonomie notamment dans les déplacements.

Un rôle essentiel auprès des personnes âgées

Les programmes peuvent être différents selon les praticiens mais aussi et surtout en fonction des besoins des patients. Ils doivent toutefois intégrer les éléments suivants, incontournables pour améliorer le bien vieillir :
  • programme de rééducation de la force musculaire des muscles dits porteurs (bras et jambes),
  • travail sur l'équilibre et  l'assurance de la démarche, en particulier chez les personnes âgées vivant à domicile et ayant déjà chuté ou ayant des troubles de la marche ou de l'équilibre connus,
  • usage approprié des matériels d'assistance proposés tels que les cannes, les déambulateurs, les barres de soutien voire les fauteuils roulants,
  • réaménagement des habitations afin de limiter les risques de chute à domicile,
  • correction des troubles visuels éventuels pouvant gêner lors de déplacements.
Couplées à un travail sur l'assurance et la confiance, ces méthodes de kinésithérapie réduisent de manière conséquente les risques de chute des seniors
 
Alors que les chutes représentent le taux le plus important de décès ou de handicaps lourds chez les personnes âgées, l'importance de la kinésithérapie n'est plus à démontrer et de nombreux établissements de prise en charge des personnes âgées font appel à des masseurs-kinésithérapeutes pour travailler avec leurs pensionnaires. 


*Source: TRAITEMENT DREES, RÉPERTOIRE ADELI. ASIP-RPPS au 8 avril 2015



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -